Un test corsé pour amorcer l'année

Olivier Gobeil-St-Amand, en blanc, lors d'un combat en... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Olivier Gobeil-St-Amand, en blanc, lors d'un combat en 2014.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Deux judokas du club Seikidokan ont rendez-vous avec la crème de leur catégorie respective ce week-end à Montréal alors qu'ils prendront part au Championnat canadien Élite 8 pour lancer la nouvelle année.

Olivier Gobeil-St-Amand... (Courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Olivier Gobeil-St-Amand

Courtoisie

Justin Tremblay... (Courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Justin Tremblay

Courtoisie

Le Champlainois Olivier Gobeil-St-Amand vivra sa première compétition nationale officielle chez les seniors. Il ne sera cependant pas du tout dépaysé puisqu'il se frotte à des rivaux seniors depuis sa toute première saison chez les juniors.

Néanmoins, c'est une commande de taille qui l'attend chez les 81 kg, dans ce tournoi regroupant les huit meilleurs athlètes de chaque catégorie. Un favori brillera toutefois par son absence sur le tatami montréalais, l'olympien Antoine Valois-Fortier. Si ce désistement pourrait profiter à Gobeil-St-Amand au niveau des résultats, l'entraîneur François Noël aurait tout de même aimé voir de quel bois se chauffe son poulain contre un rival de la trempe de Valois-Fortier.

«Ils ne se sont jamais croisés dans une compétition, car Antoine est souvent parti aux quatre coins de la planète pour des compétitions. J'aurais aimé que les deux s'affrontent, mais ce n'est que partie remise.»

Pour Gobeil-St-Amand, qui s'entraîne à temps plein au Centre national de judo à Montréal, le tournoi Élite 8 lui permettra notamment d'évaluer sa progression. «Ça fait un petit bout qu'il n'a pas eu un vrai bon test. Là, il va avoir un vrai topo», indique Noël qui croit son protégé capable de grimper sur la plus haute marche du podium.

Une étoile montante

De son côté, Justin Tremblay vivra le rendez-vous nationale Élite 8 pour la première fois de sa carrière. À sa première année dans les rangs U18, le protégé de François Noël au Seikidokan et avec le sport-études de l'Académie Les Estacades se tire mieux d'affaires qu'anticipé.

À vrai dire, Tremblay a complété l'année 2016 sur une belle lancée, notamment avec une médaille d'or à la Coupe Espoir, une médaille de bronze à l'Omnium d'Ontario et deux autres médailles de bronze à l'Omnium du Québec.

«Je m'attendais à des performances plus difficiles pour ses débuts chez les U18, mais il continue de très bien s'en tirer. On espère qu'il pourra monter sur le podium à Montréal», a mentionné l'entraîneur du Seikidokan à propos de son double médaillé de bronze au Championnat canadien ouvert U16 en 2015 et 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer