Quand tout le monde met l'épaule à la roue

Les Estacades midget espoir de l'entraîneur Vincent Dumont... (François Gervais)

Agrandir

Les Estacades midget espoir de l'entraîneur Vincent Dumont connaissent un excellent début de saison, notamment avec la contribution de Zackary Daneau, Alexis Lyonnais et Anthony Dubé.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après un hiver 2015-2016 plus difficile, les Estacades de la Mauricie ont le vent dans les voiles cette saison dans le réseau midget espoir de la Ligue de hockey d'excellence du Québec. Grâce à un alignement bien équilibré offensivement et un front défensif étanche à souhait, les protégés de l'entraîneur Vincent Dumont flirtent avec le sommet du classement général avec 12 victoires en 15 matchs.

D'ailleurs, entre le 1er octobre et le 12 novembre, les Mauriciens se sont même permis une séquence de 10 victoires consécutives au cours de laquelle ils n'ont accordé que neuf petits buts. Tout cela, agrémenté de trois jeux blancs! 

En jetant un coup d'oeil aux statistiques des portiers des Estacades, on comprend rapidement la qualité de leur jeu défensif. Pendant qu'Anthony Blais affiche une moyenne de 1,86, son complice Antoine Lyonnais le devance avec 1,72 but accordé par match!

En 15 parties, seulement 26 rondelles ont traversé la ligne des buts, ce qui représente le deuxième meilleur rendement dans la Ligue de hockey d'excellence du Québec. «Nos gardiens font un très bon travail et on a aussi la chance d'avoir une bonne brigade défensive. On accorde peu de chances de marquer à l'adversaire avec notre jeu qui est axé sur la possession de la rondelle», indique le pilote qui écoule sa quatrième saison à la barre des Estacades midget espoir.

À l'attaque, Vincent Dumont insiste sur la qualité de l'effort de collectif. «On a trois trios capables de marquer. On ne compte peut-être pas beaucoup des buts spectaculaires, les trois quarts doivent provenir de retours de lancers ou encore de déviations, mais tout le monde contribue.»

Néanmoins, Jimmy-Jay Petiquay possède une longueur d'avance dans la colonne des buteurs avec 16 réussites en 15 matchs, un rendement qui lui procure le deuxième rang de la province.

«Il était défenseur l'an passé et on a décidé de la convertir en attaquant. Il a déjà joué à cette position par le passé et la transition s'est très bien déroulée. C'est un gars super habile», explique son entraîneur.

Parmi les autres belles révélations de son alignement, Dumont souligne le jeu de Stéphane Grenon, un Latuquois qui évoluait dans le réseau bantam A l'an dernier. «Il s'améliore constamment depuis le début de l'année.»

Un excellent tremplin

Pendant ce temps, quelques protégés de Vincent Dumont ont eu l'occasion de tester leurs habiletés à un niveau de jeu supérieur avec les Estacades midget AAA.

Année après année, le circuit midget espoir remplit son rôle d'antichambre à la Ligue midget AAA du Québec. Chez les Estacades midget espoir, nombreux sont les joueurs à passer des ordres de Vincent Dumont à ceux de Frédéric Lavoie. Depuis le début de la campagne, Alexis Lyonnais (8 matchs), Zachary Massicotte (8 matchs) et Zackary Daneau (3 matchs) ont été appelés en renfort avec les Estacades midget AAA.

«Habituellement, on a une dizaine de joueurs qui font le saut au midget AAA la saison suivante. C'est un bon tremplin pour eux», note le pilote.

Ancrés au deuxième rang du Classement POC, les Estacades de la Mauricie ont mis le cap vers le Saguenay depuis jeudi, où ils disputent leur premier tournoi de l'année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer