Taekwondo: la cerise sur un stage junior fructueux

Viviane Tranquille vivra sa plus importante compétition en... (François Gervais)

Agrandir

Viviane Tranquille vivra sa plus importante compétition en carrière, en compagnie de son entraîneur Tommy Boisvert, cette semaine lors des Championnats du monde juniors présentés à Burnaby, en Colombie-Britannique.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Douze ans après avoir mis les pieds une première fois sur le tatami, Viviane Tranquille s'apprête à vivre la plus importante compétition de sa jeune carrière. Jeudi, la taekwondoïste originaire de Champlain représentera le Canada lors des Championnats du monde juniors de taekwondo, présentés à Burnaby en Colombie-Britannique, où elle a la ferme intention d'y décrocher une médaille.

En se faufilant sur le podium, la championne canadienne junior et senior chez les 49 kg en 2016 pourrait ainsi mettre un terme à son stage chez les juniors avec éclat. Dès l'an prochain, c'est une place au sein du réseau senior qui l'attend, un calibre qu'elle a commencé à apprivoiser au cours des derniers mois.

«C'est la compétition avec la plus grande envergure à laquelle je vais participer. Ça va me prendre une bonne journée de performance, mais je suis confiante que je peux battre les meilleures», mentionne-t-elle.

Si jamais la nervosité devient trop grande à l'approche du grand jour, la protégée de Tommy Boisvert pourra toujours se tourner vers les conseils de sa soeur aînée, Sandrine, qui a participé aux Mondiaux juniors, en 2014. «Elle m'a dit de bien faire attention pour ne pas me laisser distraire par l'ampleur de la compétition et tout le monde qu'il y aura là-bas. Je dois aborder les Mondiaux comme n'importe quelle autre compétition.»

À l'approche de son rendez-vous avec les 48 meilleures athlètes au monde dans son groupe d'âge, Viviane Tranquille respire la confiance en revisitant ses succès de la dernière année. En plus de ses deux couronnes canadiennes, la Champlainoise de 17 ans a également fait écarquiller bien des yeux en avril dernier lorsqu'elle a arraché une victoire à la quatrième meilleure taekwondoïste senior au monde, la Mexicaine Itzel Manjarrez, lors de l'Omnium de Berlin.

«Je vais arriver là-bas avec beaucoup de confiance en raison de mon expérience acquise chez les seniors. C'est un avantage que j'ai par rapport à mes adversaires. Ça me fait un outil de plus dans mon sac», souligne Tranquille qui a obtenu une troisième position lors de son plus récent tournoi, à Portland en Oregon.

Cette sortie au pays de l'Oncle Sam suivait quelques semaines d'inactivité pour Tranquille qui avait subi une blessure à un doigt lors d'un entraînement à la fin de l'été. Ce pépin l'avait d'ailleurs contrainte à se retirer de deux omniums prestigieux en sol européen, dans sa préparation en vue des Mondiaux juniors.

À la lumière de sa compétition à Portland, elle est bien rétablie selon son entraîneur. «Elle a rattrapé le temps perdu et a connu une bonne compétition en Oregon. En Amérique, elle fait partie des 10 meilleures athlètes seniors alors c'est légitime de penser qu'elle peut gagner une médaille aux Championnats du monde.»

En sol britano-colombien, Tommy Boisvert ne supervisera pas uniquement les activités de sa protégée du club Performance. L'entraîneur trifluvien a en effet été nommé au sein de l'équipe nationale pour les Mondiaux juniors et sera en charge de deux autres athlètes québécois (Nicolas Migneault et Pénélope Robert).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer