Des raisons de fêter en cross-country

Les filles des Diablos ont marqué l'histoire de... (Yves Gagnon)

Agrandir

Les filles des Diablos ont marqué l'histoire de leur programme cette fin de semaine à Sherbrooke en remportant une première médaille en équipe en cross-country. Sur la photo, de gauche à droite, on aperçoit cinq représentantes du Cégep de Trois-Rivières: Marianne Houle, Florence Despins, Marie-Frédérique Poulin, Joanie Vallée et Laurie Custeau.

Yves Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) On le sait, le talent pullule autant en athlétisme qu'en cross-country dans la région. Les entraîneurs ont de quoi être fiers de leurs jeunes, qui ont de nouveau assuré, en fin de semaine, aux Championnats provinciaux de cross-country à Sherbrooke.

La capitale des Cantons de l'Est accueillait les finales des compétitions civiles, mais aussi les meilleurs athlètes des rangs collégiaux et universitaires. Tous visaient le même objectif: une participation au grand rendez-vous pancanadien. Plusieurs d'entre eux peuvent dire mission accomplie.

C'est le cas notamment d'Antoine Thibeault, Pavlos Antoniades de même que pour les représentantes des Diablos du Cégep de Trois-Rivières, qui ont tous mérité leur billet pour les nationaux.

De toutes les performances, c'est peut-être celle des filles des Diablos qui a procuré le plus d'émotions. En dépit d'une blessure à Chloé Gilbert, l'une des meneuses du groupe, les coureuses dirigées par Pascal Dufresne ont pris le troisième rang de toutes les équipes collégiales réunies sur le site. Il s'agit d'une première médaille en équipe pour le Cégep de Trois-Rivières en cross-country. Dire qu'il y a quelques années à peine, Dufresne peinait à attirer des athlètes dans sa cour!

«On est vraiment fiers», sourit le principal concerné, qui visitera la ville de Sault-Sainte-Marie le 12 novembre avec sa délégation dans le cadre du championnat canadien. «Le concept d'équipe est important pour nous, ça fait du bien de voir toutes les filles pousser dans la même direction et monter sur le podium.»

Joanie Vallée, Florence Despins, Laurie Custeau, Marianne Houle (sixième au classement final) et Marie-Frédérique Poulin auront toutes l'opportunité de se frotter à la crème du cross-country au Canada. Si sa blessure est guérie d'ici là, Gilbert pourrait rejoindre ses coéquipières, ce qui compléterait ce groupe avec un fort potentiel.

«Nous sommes prêts pour la guerre», lance Dufresne avec enthousiasme, rappelant que Houle sera également de la partie au Championnat canadien civil, plus tard en novembre à Kingston.

Quant aux garçons, ils ont pris le huitième rang de la compétition. «C'était une année de transition, on manquait peut-être un peu de profondeur. Mais nous sommes quand même huitièmes sur une cinquantaine de cégeps. C'est excellent.»

Xavier Houle, mieux connu pour ses exploits en triathlon, a d'ailleurs bien paru à Sherbrooke et il a gagné son laissez-passer pour le championnat canadien, lui qui a été le meilleur Diablos de la finale.

De son côté, Pavlos Antoniades, qui courait pour le club Énergie, a facilement remporté le Championnat québécois civil de cross-country chez les juvéniles, lui qui avait aussi tout raflé au niveau scolaire il y a quelques jours à peine. Il ne sera toutefois pas de la partie pour les canadiens à Kitchener, le triathlète préférant retourner à la piscine, où il souhaite continuer de s'améliorer. Antoniades figure parmi les plus beaux espoirs de triathlon au Québec.

Encore Antoine Thibeault

Antoine Thibeault a signé l'an dernier sa meilleure campagne comme athlète, ce qui gonfle ses espoirs en vue d'une participation aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le spécialiste du 3000 m steeple chase a troqué la piste d'athlétisme pour les sentiers de cross-country, la fin de semaine dernière, et il ne l'a pas regretté!

Beaucoup moins à l'aise en sentiers, comme le rappelait son entraîneur au club Zénix Pierre Thibodeau, le produit du Rouge et Or de Laval a terminé troisième chez les universitaires au 10 km. Il a en quelque sorte causé une surprise avec cette médaille de bronze, terminant notamment devant l'olympien Charles Philibert-Thiboutot (quatrième). La portion nationale des championnats de cross-country se tiendra à Québec, le 12 novembre. Son excellent résultat lui permet aussi de prendre part aux finales canadiennes à l'échelon civil, prévues le 26 novembre à Kingston, en Ontario.

«C'est sa meilleure course à vie en cross-country, fait remarquer Thibodeau. Disons que ça augure très bien pour sa saison d'athlétisme!»

L'équipe cadette des garçons du Zénix a remporté la bannière du meilleur club pour une deuxième année consécutive, ce qui laisse présager une bel avenir. Fabrice Arguin (argent), Éliott Héroux (cinquième), Léo Roy, Charles Poulin, Victor Légaré et Christophe Lépine ont savouré cette victoire d'équipe.

Les filles cadettes ont pour leur part franchi le parcours en troisième position, alors que les benjamins ont fini deuxièmes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer