Championnat canadien de triathlon 2016: un absent de taille à Ottawa

La jeune tête d'affiche du club de triathlon... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

La jeune tête d'affiche du club de triathlon Trimégo, Pavlos Antoniades, a dû se retirer du Championnat canadien en raison d'une blessure.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est cette fin de semaine que les coureurs du club Trimégo prendront part au Championnat canadien de triathlon à Ottawa. Le clan trifluvien sera toutefois privé de sa tête d'affiche, Pavlos Antoniades, qui s'est blessé lors de sa dernière compétition à Des Moines, en Iowa.

Le jeune homme de 15 ans s'était blessé en chutant à vélo alors qu'il roulait dans le peloton. Antoniades a par la suite ressenti des maux de tête, ce qui l'a forcé au repos.

«Pavlos a suivi le protocole de commotion et il vient tout juste de reprendre l'entraînement. Il n'aurait pas été logique de le faire courir», affirme son entraîneur Pascal Dufresne.

Pour sa part, Antoniades se disait déçu de ne pas participer à la grande compétition nationale. «C'est décevant de ne pas pouvoir courir. Le championnat canadien est probablement une des plus grosses épreuves de l'année. Mais la santé est ce qui est le plus important pour moi.»

La Mauricie pourra donc compter sur six coureurs pour la représenter au Championnat canadien de triathlon. Sans dire que les attentes sont élevées, les représentants du club trifluvien Trimégo entendent bien surprendre leurs rivaux au cours de la compétition. Les triathlètes de l'entraîneure Isabelle Gagnon sont donc en préparation pour ce grand rendez-vous national qui regroupera les meilleurs athlètes au pays.

Le duo frère et soeur Marika et Félix Plourde-Couture sera du voyage dans la capitale fédérale afin de prendre part à l'épreuve junior des 16 à 19 ans de la série Triathlon. Il s'agira d'un dernier championnat canadien junior pour Marika, elle qui courra chez les U23 à partir de l'an prochain. Aux prises avec plusieurs problèmes reliés aux commotions cérébrales au cours des dernières années, la jeune fille de 19 ans avait ressenti plusieurs symptômes durant le dernier championnat canadien, ce qui l'avait ralenti considérablement. Gagnon affirme que sa protégée est de retour à 100 pour cent et qu'un top-10 serait envisageable.

«Marika est expérimentée au niveau junior ce qui est un avantage. Elle a beaucoup travaillé sur sa course à pied, qui était sa faiblesse. Elle est beaucoup plus complète au moment où on se parle.» Du côté de Félix, les attentes seront aussi plus élevées que l'année dernière. Le benjamin de la famille avait eu maille à partir avec ses rivaux l'an dernier, lui qui n'était âgé que de 15 ans.

«Félix a grandi depuis l'année dernière et son physique a changé également. Il pourrait causer des surprises au départ, car il est très rapide en natation. Ce sera à lui de bien gérer sa course par la suite.»

Chez les juniors, Xavier Houle, Antoine Martin et Olivier Forest porteront également le dossard du club trifluvien. Nicolas Gilbert sera donc le seul représentant du club Trimégo chez les moins de 23 ans, un autre qui pourrait se hisser parmi les dix premiers de son épreuve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer