Triathlon: à l'assaut d'un cuisant défi

Marika Plourde-Couture et Pavlos Antoniades seront du départ... (Courtoisie)

Agrandir

Marika Plourde-Couture et Pavlos Antoniades seront du départ du Championnat panaméricain de triathlon junior, à Des Moines, en Iowa.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Deux triathlètes de la région seront confrontés à leur plus grand défi en carrière, samedi à Des Moines en Iowa, alors qu'ils prendront le départ du Championnat panaméricain junior sous un soleil qui s'annonce cuisant.

Si Pavlos Antoniades et Marika Plourde-Couture, du club Trimégo, en seront à une première participation à ce prestigieux rendez-vous, ils aborderont la compétition de façon passablement différente en raison de leur âge respectif, aux antipodes de la classe junior.

Double champion canadien U15, Antoniades en est à ses premiers pas chez les juniors, où il sera à l'oeuvre pour les quatre prochaines années.

«C'est la première fois que je vais vivre une course de cette ampleur alors j'y vais d'abord simplement pour vivre l'expérience», mentionne celui qui se retrouvera au coeur d'un peloton d'environ 75 athlètes âgés de 16 à 19 ans et où les juniors de première année se font très rares.

Néanmoins, plus tôt cet hiver, le protégé de Pascal Dufresne avait épaté la galerie lors du Championnat nord-américain présenté en Floride alors qu'il avait mérité le bronze à sa première sortie dans cette catégorie. À la lumière de cette performance, tous les espoirs semblent permis afin qu'Antoniades reçoive une invitation pour les Mondiaux juniors prévus à Cozumel, au Mexique, en septembre.

Pour accéder au Championnat du monde, il devra terminer parmi les 15 premiers des Amériques à Des Moines tout en se classant parmi les trois meilleurs canadiens. Ensuite, le choix final sera laissé à la discrétion des décideurs de Triathlon Canada. Du lot de sept Canadiens en lice, Charles Paquette semble détenir une longueur d'avance sur ses compatriotes. Ensuite, la voie est libre pour Antoniades et les cinq autres représentants de l'unifolié.

«J'ai regardé les résultats des gars qui vont y participer et j'aimerais pouvoir me classer dans le top-20. Si je peux percer le top-15, ça serait encore mieux car ça permettrait de qualifier une des trois places disponibles pour le Canada en vue des Mondiaux juniors», souligne le triathlète qui soufflera 16 bougies au mois d'août. «Mais ça serait quand même surprenant que je réussisse à aller au Championnat du monde», relativise le spécialiste de la course à pied.

Quant à Plourde-Couture, son objectif principal de l'année 2016 a été atteint lorsqu'elle a reçu l'invitation pour le rendez-vous panaméricain plus tôt cet été. Tout ce qui viendra par la suite sera du glaçage sur le gâteau.

«Les années passées, j'avais été incommodée par les blessures. Je suis donc très heureuse d'avoir pu me qualifier à ma dernière chance chez les juniors», souligne la protégée d'Isabelle Gagnon.

Au coeur d'un groupe de 56 rivales, la Trifluvienne de 19 ans adorerait percer le top-20. Pour ce qui est de ses chances de se hisser parmi les 15 premières Panaméricaines et les trois meilleures Canadiennes, afin d'accéder aux Mondiaux juniors, elle ne se berce pas d'illusions.

«Nous sommes sept Canadiennes. J'aimerais finir cinquième. Si je réussis à sortir de l'eau dans le premier peloton, on ne sait jamais ce qui peut arriver par la suite», mentionne celle qui s'illustre particulièrement en natation et au vélo.

En plus de batailler avec les meilleurs triathlètes juniors de l'Amérique, les deux représentants du club Trimégo devront affronter un rival météorologique redoutable alors que le mercure devrait avoisiner les 35 degrés Celsius.

«Il fait vraiment chaud. Nous sommes arrivés ici lundi question d'avoir le temps de s'entraîner dans ces conditions et de bien s'y adapter», raconte Plourde-Couture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer