Mégophias: une place à défendre en deuxième division

Maxime Landry sera le chef de file des... (Olivier Croteau)

Agrandir

Maxime Landry sera le chef de file des Mégophias ce week-end lors du Championnat provincial P2 présenté au CAPS de l'UQTR.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est avec un groupe de nageurs restreint que les Mégophias de Trois-Rivières vont tenter de conserver leur place au sein de la deuxième division, ce week-end en accueillant le Championnat de natation provincial par équipe au CAPS de l'UQTR.

Depuis vendredi, les 56 athlètes sous la gouverne de l'entraîneur-chef Charles Labrie tentent de rivaliser face à des clubs misant sur plus de 85 nageurs, une tâche assez colossale.

Pour les Mégophias, il sera évidemment difficile de terminer parmi les deux meilleures équipes et réussir à accéder à la première division. Cependant, un résultat entre les troisième et cinquième rangs apparaît bien réaliste et leur permettrait de demeurer au sein de cette catégorie.

Parmi ses 56 nageurs, l'entraîneur-chef des Trifluviens misera particulièrement sur ses meneurs Maxime Landry, Vincent Gélinas, Alexanne Boisclair et Alyson Mercure. Landry a d'ailleurs participé aux plus récents essais olympiques de Natation Canada, à Toronto au début du mois d'avril.

«C'est la compétition collective la plus importante de l'année. La lutte s'annonce chaude pour le milieu du classement avec des clubs comme Lévis et Côte St-Luc. Nous avons perdu quelques bons nageurs depuis l'an dernier, mais c'est réaliste de vouloir conserver notre place dans cette division», souligne Labrie, dont le groupe avait terminé en cinquième position en 2015.

En tout, ce sont 500 nageurs qui prendront d'assaut le CAPS de l'UQTR. Les finales auront lieu samedi, à compter de 17 h 30, et dimanche dès 16 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer