La saison de course est à nos portes

La course des Petits trotteurs de Trois-Rivières figure... (François Gervais)

Agrandir

La course des Petits trotteurs de Trois-Rivières figure à la programmation d'un calendrier bien rempli pour la course à pied, en Mauricie et au Centre-du-Québec.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) En Mauricie, la Course du printemps du Cégep de Trois-Rivières marque le début de saison en course à pied et 2016 n'y fera pas exception. Le 24 avril, des centaines de personnes sillonneront le quartier du cégep et ils seront des milliers d'autres à les imiter jusqu'en octobre, dans une trentaine d'événements aux quatre coins de la région.

Il y en aura pour tous les goûts: courses à obstacles, en sentiers, familiales ou plus compétitives. Trois-Rivières et Shawinigan accueilleront bien sûr une grande partie de ces événements, mais les petites villes et les villages présentent aussi des classiques populaires et appréciées. Avec la multiplication de ces rendez-vous, il est toujours utile de se rappeler quelques trucs de base, surtout à l'aube d'une nouvelle saison.

Pour le Dr Philippe Legaré, podiatre à Trois-Rivières, il est primordial de recommencer à courir à un rythme raisonnable. Inutile de tenter d'égaler nos meilleurs temps de septembre ou octobre. «Que l'on soit un coureur aguerri ou non, le constat est le même», prévient-il.

L'hiver plutôt doux que l'on a connu a probablement incité davantage d'adeptes à braver la neige et la glace. Mais on ne parle pas d'une majorité de personnes. Le tapis roulant s'avère aussi une option intéressante pour maintenir la forme. Bref, tous n'entament pas la saison dans les mêmes dispositions.

«D'où l'importance de se doter d'un plan d'entraînement et d'un entraîneur qualifié, note Legaré. Ça augmente le niveau de motivation et ça aide à atteindre les objectifs visés, que ce soit sur 5 km ou pour un marathon. Remarquez, la personne qui court seule et qui préfère ne pas être structurée peut très bien s'en tirer aussi. L'important, c'est de bouger!»

L'entraîneure au club Trimégo Isabelle Gagnon partage cette vision. «Un spécialiste qui saura dresser un bon bilan musculaire représente un bel atout. La course à pied est un sport d'impact, alors il faut laisser du temps au corps pour s'adapter. Je conseille souvent aux débutants d'alterner entre la course et la marche.»

À savoir à quoi peut ressembler un bon plan d'entraînement, encore là, tout dépend de l'individu.

«Mais ça doit prendre en considération des objectifs personnels et réalistes sur une certaine période de temps. Ça inclut du volume, de l'intensité et, très important, des périodes de récupération. Les gens ont tendance à vouloir courir à chaque jour quand ils commencent, mais on conseille de varier les disciplines. On va donc opter pour des sports sans impact, comme le vélo, la natation ou le patin. Au final, c'est comme avec la musculation: personne ne vous conseillera de travailler la même région du corps à tous les jours au début. Il faut y aller de manière graduelle.»

Philippe Legaré ajoute un facteur déterminant: la qualité des souliers de course. La surface, la technique et le kilométrage sont tous des aspects à étudier. «C'est facile de juger de la qualité en regardant l'usure de la semelle. Les souliers ne sont pas éternels et ils ont un impact majeur sur la qualité de l'entraînement ou de la course.»

Parlant de performances, tout bon coureur qui se respecte devra inclure des intervalles à son programme s'il souhaite abaisser ses temps. Peu importe la distance. «À partir du demi-marathon, il faudrait aussi prévoir un plan de nutrition.»

Qu'à cela ne tienne, toutes ces astuces ne vaudront pas grand chose si la motivation n'est pas au rendez-vous. «Le meilleur truc que je suggère, c'est de s'inscrire à une petite course avec un ami, propose Philippe Legaré. On retire beaucoup de satisfaction après en avoir complété une et ça donne le goût d'en faire d'autres.»

Le tableau publié dans nos pages confirme que vous avez l'embarras du choix!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer