Canoë-kayak: un 10e anniversaire dignement célébré

Au cours des dernières années, le Club de... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Au cours des dernières années, le Club de canotage de Shawinigan a présenté des compétitions d'envergure provinciale sur la rivière Saint-Maurice.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Quelques futures grandes pointures de la scène internationale de canoë-kayak de vitesse vont débarquer en Mauricie cet été alors que le Club de canotage de Shawinigan accueillera la Coupe du Canada, les 9 et 10 juillet.

Pour l'entraîneure-chef Hélène Gervais, il s'agira d'un excellent moment pour braquer les regards d'un océan à l'autre vers la rivière Saint-Maurice, dans le cadre du 10e anniversaire du club shawiniganais.

La compétition se voudra également un beau clin d'oeil à la Finale des Jeux du Québec de Shawinigan 2012 qui avait permis de faire l'acquisition d'un parcours de standard international de 12 couloirs. L'équipement n'était plus utilisé par un club de l'Île-du-Prince-Édouard qui se l'était au préalable procuré pour les Jeux du Canada de 2009.

Au cours des dernières années, la rivière Saint-Maurice a d'ailleurs accueilli quelques événements provinciaux à Shawinigan grâce à cet investissement, dont le Championnat provincial bantam et moins (2015) et le Championnat provincial midget et plus (2014). L'arrivée de la Coupe du Canada au calendrier s'inscrit donc dans une progression logique pour le club shawiniganais.

«C'est une drôle de coïncidence que ça arrive en même temps que nos 10 ans. Ça faisait un petit bout de temps qu'on voulait présenter une compétition de ce calibre. L'occasion s'est présentée, on s'est manifestés et on a été choisis!», se réjouit Gervais.

La Coupe du Canada, qui regroupe des athlètes U17, U19, U23, seniors et paracanoë, a été lancée en grande pompe en 2015 avec trois tranches qui avaient été présentées respectivement à Montréal, Ottawa et Dartmouth. «La création de compétitions de haut niveau importantes au Canada est exactement ce dont nous avons besoin pour développer les athlètes. La série Coupe du Canada remplit un vide sur le chemin vers le podium et offre à nos athlètes une exposition ici même en terre canadienne», a souligné Peter Niedre, directeur du développement des entraîneurs et des athlètes à Canoë-kayak Canada.

Cette année, la fédération canadienne prévoit la venue de quelque 300 athlètes à Shawinigan. Si la plupart proviendront de l'équipe nationale, des différentes délégations provinciales et de quelques clubs locaux à travers le pays, certains rameurs internationaux devraient se joindre au rendez-vous. L'an dernier, des athlètes des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Brésil et de Puerto Rico s'étaient déplacés.

Pour les responsables shawiniganais, l'occasion sera idéale pour laisser sa marque puisque de hauts responsables de Canoë-kayak Canada pourront admirer le site mauricien.

«On a l'environnement et le site propice pour de telles compétitions. Il n'y a pas beaucoup de parcours qui offrent cette vue. C'est la première fois qu'ils vont venir à Shawinigan. On espère qu'ils vont arriver ici et se dire "wow"», indique Gervais.

En 2015, quelques athlètes du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières avaient participé à la Coupe du Canada, dont Anne-Sophie Lavoie-Parent, Béatrice Giguère, Olivier Courchesne et Charles-Antoine Girouard.

Une conférence de presse doit être présentée à Shawinigan au cours des prochaines semaines, en présence de membres de Canoë-kayak Canada, Canoë-kayak Québec et du Club de canotage de Shawinigan pour dévoiler les grandes lignes du plus grand rendez-vous de canoë-kayak de vitesse qui sera présenté sur la rivière Saint-Maurice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer