Mathias Guillemette a raflé l'or au critérium

Après une médaille de bronze lundi, Mathias Guillemette... (Courtoisie)

Agrandir

Après une médaille de bronze lundi, Mathias Guillemette a ajouté une médaille d'or à sa collection mercredi lors du critérium.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Avec un frère qui effectue ses premiers tours de piste internationaux cette semaine, Mathias Guillemette n'a pas besoin de chercher bien longtemps pour trouver une source d'inspiration. Mercredi, le jeune cycliste de 14 ans a réalisé un coup d'éclat lors de la 51e Finale des Jeux du Québec en raflant la médaille d'or lors du critérium chez les minimes.

Pour le Mauricien, il s'agissait d'une deuxième visite sur le podium après sa troisième position récoltée au contre-la-montre lundi, en lever de rideau des Jeux du Québec.

«On le croyait capable de faire une bonne performance, mais peut-être pas au point où il remporte la course avec autant d'avance. Après avoir roulé en échappée, dans un peloton de 10 cyclistes, il a réussi à se sauver vers la fin pour terminer avec quelques vélos de priorité», a raconté l'entraîneur de la délégation régionale de cyclisme, Jérémie Laferrière.

Aux derniers Jeux du Québec d'été, en 2014 à Longueuil, son frère Tristan, qui représente le Canada cette semaine aux Championnats du monde juniors de cyclisme sur piste, avait remporté une médaille d'argent au contre-la-montre chez les cadets. Avec l'or de Mathias qui débarque dans la maisonnée, cela devrait enflammer les discussions autour de la table! «Je ne peux pas trop me vanter, car il est quand même rendu aux Mondiaux juniors!», relativise-t-il.

Cette semaine, Mathias Guillemette est définitivement sorti de sa coquille avec des résultats au-delà de ses espérances. «Je suis surtout surpris de ma victoire au critérium. Ce n'est pas ma meilleure épreuve d'habitude. Je visais le top 5 alors c'était un super feeling quand j'ai gagné. Je n'aurais jamais pensé performer autant aux Jeux.»

Par ailleurs, les cyclistes ont définitivement la cote dans la métropole pour la Mauricie. Le triomphe de Guillemette a gonflé leur récolte à quatre médailles depuis le début de la Finale (3 or, 1 bronze). Les succès pourraient se poursuivre jeudi, en conclusion du premier bloc d'activités alors que l'équipe du contre-la-montre chez les minimes sera à surveiller. En plus de Mathias Guillemette, on retrouvera dans le groupe Anthony Truffer, Guillaume Chartier, Léa Domingue et Laurence Tremblay.

La natation ne dérougit pas

Autre vache à lait de la Mauricie pour cette 51e Finale des Jeux du Québec, la natation a généré deux autres médailles. Déjà médaillées d'or plus tôt cette semaine, Alexanne Boisclair (200 m dos) et Alyson Mercure (100 m libre) ont chacune remporté l'argent mercredi. Depuis lundi, les athlètes de l'entraîneur Maxime Landry ont donc amassé six médailles, dont quatre en or.

Avec un objectif de sept médailles fixé avant d'arriver à Montréal, les nageurs mauriciens pourraient bien atteindre cette marque jeudi en conclusion du premier bloc.

En BMX, Thomas Jobin a également goûté à l'argent, une deuxième pour la région dans cette discipline.

Quant aux représentantes en bleu et orange en volleyball féminin, elles ont arraché une médaille de bronze après avoir eu raison des porte-couleurs de Lanaudière 25-21, 25-13. Au total, les volleyeuses mauriciennes auront remporté sept de leur neufs matchs du tournoi.

Ainsi, après trois journées de compétition, la Mauricie totalise 13 médailles, soit sept d'or, quatre d'argent et deux de bronze. Ses sept médailles d'or la place d'ailleurs au troisième rang à ce chapitre, derrière la Capitale-Nationale (12) et les Laurentides (8).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer