Fin de course endiablée au triathlon

Les derniers mètres de l'épreuve de triathlon ont... (Courtoisie)

Agrandir

Les derniers mètres de l'épreuve de triathlon ont été très enlevants, avec Léo Roy (à droite) terminant deuxième de justesse.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Le triathlon donne rarement lieu à des fins de course endiablées. Ce fût tout le contraire mardi lors de l'épreuve individuelle chez les garçons, alors que six centièmes de seconde ont séparé les deux premières positions. Le représentant du Centre-du-Québec, Léo Roy, a tenté toute une remontée avec quelques mètres à faire à la course, mais il n'a pu coiffer son rival au fil d'arrivée.

Roy a terminé l'épreuve avec un temps de 31:22,56, tout juste derrière le représentant de la région de l'Outaouais Cédric Beaulieu. Après la course, Roy se disait très heureux du résultat même s'il est passé bien près de l'emporter. «Les derniers instants de la course ont été stressants. Cédric et moi, nous nous dépassions à notre tour. J'ai tout donné vers la fin mais ce ne fût pas assez», analysait le triathlète de Nicolet, qui s'était donné comme objectif de terminer sur le podium.

Pour prouver à quel point la fin de l'épreuve fut spectaculaire, la Fédération internationale de triathlon a même publié la photo de la scène finale sur son compte Twitter, de quoi faire sourire le jeune homme de 14 ans. «Je n'en croyais pas mes yeux lorsque j'ai vu la photo. Je consulte toujours leur page Twitter, plusieurs de mes idoles apparaissent sur ce compte. Ça fait drôle de voir que je m'y retrouve à mon tour», ajoute le gagnant des deux dernières tranches de la Coupe du Québec.

Le Centre-du-Québec a récolté quatre médailles durant la... - image 2.0

Agrandir

Le Centre-du-Québec a récolté quatre médailles durant la deuxième journée d'activités, dont celles des cousins Fabrice Arguin et Léo Roy en triathlon. Ils sont accompagnés de Maxime Lemire, chef de mission. 

Le triathlon sourit au Centre-du-québec

Le Centre-du-Québec s'est réellement imposé lors de cette épreuve. Fabrice Arguin, de Nicolet, et Benjamin St-Pierre, de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, ont respectivement terminé aux troisième et quatrième rangs. 

Roy ne pouvait cacher sa joie de voir Arguin, qui est son cousin, compléter le podium avec lui. «C'est quelque chose de très spécial pour nous. On s'entraîne ensemble depuis toujours et de pouvoir vivre ce moment-là tous les deux avec notre famille c'est très spécial.»

La région du Centre-du-Québec a ajouté deux autres médailles lors de la journée de mardi. Le duo composé de Thomas Vallières et de Bryan Gardner a remporté les grands honneurs au golf lors de l'épreuve «vegas à deux» dans la catégorie bantam. De son côté, Benjamin Désilets s'est offert une deuxième médaille en paranatation. Le nageur de Victoriaville a décroché l'argent au 50 mètres dos. Avec quatre podiums mardi, le Centre-du-Québec occupe présentement le neuvième rang au classement des médailles à égalité avec l'Est-du-Québec.

Avec son temps de 57,22 s, Vincent Gélinas... - image 3.0

Agrandir

Avec son temps de 57,22 s, Vincent Gélinas a établi un nouveau record des Jeux du Québec au 100 mètres papillon. 

Vincent Gélinas vole la vedette à la piscine

Vincent Gélinas a fait d'une pierre deux coups mardi soir lors de l'épreuve du 100 mètres papillon à la piscine du Parc olympique. En plus de remporter la médaille d'or, le nageur de Saint-Barnabé-Nord a établi un record des Jeux du Québec sur cette distance avec un temps de 57,22 s.

Le représentant de la Mauricie avait plus tôt dans la journée battu l'ancienne marque, qui était de 57,81 s. Ce dernier ne s'est pas arrêté là, en offrant la meilleure performance de sa jeune carrière en soirée.

«Je ne pouvais demander mieux, une médaille et un record! Avec ma performance lors des préliminaires, je m'étais mis de la pression pour la finale. Avec l'adrénaline d'avant-course, la nervosité est partie assez vite et ça a super bien été», affirmait Gélinas au terme de sa victoire.

De son côté, l'entraîneur de Gélinas, Maxime Landry, ne s'attendait pas à un aussi beau scénario, même s'il savait que son protégé avait de bonnes chances de médaille.

«Nous savions que Vincent pouvait remporter l'épreuve, mais nous étions loin de nous douter qu'il allait accomplir un tel exploit. Il n'avait jamais fait un temps sous la barre des 58 secondes avant aujourd'hui».

Avec sa victoire au 200 mètres dos lundi, le Barnabenois a maintenant deux médailles à son cou et il pourrait en ajouter d'ici là fin de la semaine puisqu'il participera à trois autres épreuves. Le jeune homme de 15 ans prendra part au 200 mètres quatre nages mercredi et au relais 4 x 50 mètres quatre nages et style libre jeudi.

«Sous toute réserve, nous croyons que Vincent peut aller chercher une autre médaille au 200 mètres quatre nages. Ce n'est pas sa spécialité mais Vincent demeure toujours à surveiller», ajoute Landry.

Une médaille en BMX

Au total, la Mauricie a ajouté deux médailles à sa récolte au cours de la deuxième journée d'activités. En plus de la médaille d'or de Vincent Gélinas, le Trifluvien William Lemire a grimpé sur la deuxième marche du podium en BMX lors de l'épreuve contre-la-montre. Gagnante au 100 mètres dos lundi, la nageuse de Trois-Rivières Alexanne Boisclair a obtenu le quatrième échelon mardi au 200 mètres style libre. Quant à elle, Alyson Mercure, qui soutiré l'or au 50 mètres libre lors de la première journée, elle a bouclé sa journée avec une cinquième position au 100 mètres papillon.

Jusqu'à maintenant, la Mauricie a obtenu six médailles d'or, une d'argent et une de bronze, ce qui est bon pour le huitième rang au classement des médailles. Les disciplines du cyclisme sur route, BMX, volleyball et natation seront à l'honneur pour la journée de mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer