Gymnastique masculine: enfin de la relève!

Dylan Savard et Wylliams Dupont sont les deux... (Photo: Vincent Gauthier, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dylan Savard et Wylliams Dupont sont les deux premiers gymnastes masculins à représenter la Mauricie aux Jeux du Québec depuis 2009.

Photo: Vincent Gauthier, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Drummondville) En pénétrant dans le Complexe sportif de Drummondville, on s'aperçoit très rapidement, au son, que la gymnastique est un sport à prédominance féminine. N'empêche, sur la cinquantaine de garçons participant aux Jeux du Québec, la Mauricie pouvait compter sur deux représentants cette année, après deux éditions d'absence.

À respectivement 11 et 12 ans, Dylan Savard et Wylliams Dupont représentent désormais la relève mauricienne en gymnastique masculine, au grand bonheur de leur entraîneure, Annik Brousseau, qui entraîne des garçons depuis maintenant quatre ans.

«C'est vraiment différent qu'entraîner des filles. Avec des gars, j'utilise beaucoup plus des challenges pour les motiver. Leur orgueil est beaucoup plus fort. Aussi, je n'ai pas besoin de les pousser autant pour qu'ils aillent dans le gym faire de la musculation. Ils savent qu'ils doivent être forts s'ils veulent bien rivaliser avec les autres», raconte-t-elle, tout en croyant que leur participation à la finale provinciale de Drummondville pourrait inciter d'autres garçons à se tourner vers la gymnastique.

Depuis que Dylan Paquete-Pelletier avait représenté le bleu et orange mauricien, en 2009 à Blainville, aucun autre gymnaste masculin avait goûté à la Finale provinciale des Jeux du Québec. Ces deux jeunes athlètes pourraient ainsi contribuer à renverser cette tendance.

INFLUENCE FAMILIALE

Occasionnellement trimballé dans des compétitions de gymnastique - esprit familiale oblige - Dylan Savard a rapidement été influencé par sa soeur qui pratique cette même discipline. De fil en aiguille, l'athlète de Saint-Boniface s'est découvert une passion pour ce sport, plus particulièrement pour l'épreuve au sol.

«J'ai tout de suite voulu suivre ma soeur (Cally) dans la gymnastique. J'aimerais bien aller à des niveaux encore plus haut», souligne-t-il, timidement.

Pour sa part, Wylliams a fait ses débuts en gymnastique puisque sa mère connaissait très bien celle de Dylan. Il n'a pas tardé à vibrer au rythme de ce sport. «J'ai eu la piqûre dès le début. J'aime pas mal toutes les épreuves, mais je préfère les barres», note le jeune Shawiniganais, tout en soulignant que certains de ses amis d'école tentent de l'embarquer dans une nouvelle discipline au profit de la gymnastique. «Il y en a qui me demandent d'aller en sports d'hiver ou encore au trampoline avec eux, mais je préfère continuer la gymnastique», répond Dupont.

Ce week-end, aux épreuves individuelles, Dylan Savard a obtenu son meilleur résultat au sol avec une 9e position tandis que son coéquipier Wylliams Dupont a également réalisé sa meilleure performance à cette épreuve avec une 24e place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer