Les Patriotes en route vers le championnat canadien

Les Patriotes ont éliminé les Ravens de Carleton... (Benoît Villemure)

Agrandir

Les Patriotes ont éliminé les Ravens de Carleton en deux rencontres.

Benoît Villemure

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pour une deuxième année consécutive, les Patriotes de l'UQTR ont obtenu leur laissez-passer pour le championnat canadien de hockey universitaire. Encore une fois, ce sont les Ravens de Carleton qui ont écopé, eux qui ont perdu une sixième série consécutive contre les Trifluviens depuis 2009. Les Patriotes l'ont emporté 6-3 pour balayer le duel en deux matchs.

C'était salle comble au Ice House d'Ottawa et les amateurs ont eu droit à un match des plus physiques pour cette demi-finale des Sports universitaires de l'Ontario. Les coups d'épaule ont été nombreux et certains joueurs ont dû faire preuve de courage pour rester dans la rencontre, en particulier Martin Lefebvre chez les Trifluviens.

«Ils ont mis le paquet sur Lefebvre, c'était à la limite du tolérable, a souligné Marc-Étienne Hubert. C'était une solide guerre de tranchées et on mérite pleinement ce qui nous arrive. J'ai dit que la série allait être très serrée et les pointages des deux matchs n'indiquent pas l'allure de la série.»

Dès la huitième minute de jeu, Vincent Marcoux a atteint Brett Welychka d'une mise en échec à la tête. Le joueur des Patriotes a été chassé pour deux minutes, ainsi qu'une inconduite de 10 minutes, alors que le meilleur marqueur cette saison des Ottaviens n'est jamais revenu dans la rencontre. Un dur coup à encaisser pour les Ravens.

Alors que Marcoux était au cachot - il pourrait être suspendu pour trois matchs - les Patriotes et les Ravens se sont échangés l'avance. Mathieu Lemay et Ryan Van Stralen ont marqué en première, avant qu'Alexandre Boivin ne redonne l'avance aux locaux en deuxième période.

C'est à ce moment que l'offensive trifluvienne, la meilleure au pays, s'est mise en marche. En moins de 20 minutes, les visiteurs ont inscrit quatre buts. Lemay a marqué son deuxième, Tommy Giroux en a enfilé deux alors que Pierre-Maxime Poudrier a de nouveau marqué en s'échappant face au gardien Francis Dupuis.

Les hommes de Marty Johnson ont tenté une remontée et David Weckworth a réduit l'écart à 5-3 en fin de rencontre, mais ce qui aurait dû être le quatrième but des Ravens s'est plutôt transformé en arrêt spectaculaire quand Sébastien Auger a volé Van Stralen du bout de la jambière. L'ancien des Sea Dogs de Saint John a fait face à 37 lancers dans cette partie. Marc-Olivier Mimar a complété la marque dans un filet désert.

«Des deux bords, c'était beaucoup plus agressif et physique. Marty l'avait dit lors d'une entrevue à la radio qu'ils allaient être très agressifs. Ils nous ont dérangés, ils ont attaqué nos meilleurs joueurs, ils ont tout essayé. On part avec la victoire, mais les gars ont payé le prix et ont été psychologiquement forts pour résister à l'intimidation», a analysé Hubert.

Lemay et Poudrier ont chacun amassé trois points dans cette rencontre, alors que Giroux a porté son total de buts à quatre en deux parties. D'ailleurs, les nouvelles combinaisons offensives créées par l'UQTR avant cette série semblent avoir relancer plusieurs joueurs qui étaient en panne

«On a changé nos lignes et ç'a fait débloqué nos joueurs. Ça prenait du courage pour changer des lignes que nous avons eues toute l'année. Au-delà de la victoire, c'est de voir comment les gars sont allés à la guerre ce soir (samedi) qui est le plus extraordinaire.»

Bien qu'ils aient accédé au championnat canadien, les Patriotes disputeront un dernier match dans le circuit ontarien la semaine prochaine, la Coupe Queen.

Ils affronteront le gagnant de la série entre les Gryphons de Guelph et les Mustangs de Western. Les Trifluviens avaient échappé ce match l'année dernière contre les Gryphons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer