Cataractes: reviendront-ils tous?

Samuel Girard parviendra-t-il à se tailler un poste... (Agence France-Presse)

Agrandir

Samuel Girard parviendra-t-il à se tailler un poste chez les Predators?

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les prochaines semaines seront déterminantes pour la saison 2017-18 des Cataractes de Shawinigan. Quatre joueurs prennent la route, au cours des prochains jours, d'un camp professionnel et leur sort va directement influencer le parcours de leur équipe junior.

Rien n'est jamais coulé dans le béton à cette étape-ci de la saison. Rappelez-vous l'an dernier, les Cataractes ont perdu Gabriel Gagné et Anthony Beauvillier. Le premier n'avait même pas de contrat à son arrivée au camp des recrues des Sénateurs! Le second, était encore d'âge junior à 19 ans... 

Regardons d'un peu plus près chacun des dossiers.

Brandon Gignac... - image 2.0

Agrandir

Brandon Gignac

Brandon Gignac, 20 ans

Choix de 3e ronde en 2016 par les Devils

Une fusée sur deux lames, Gignac a certainement la vitesse pour jouer dès cette saison dans la Ligue américaine. Mais dispose-t-il de la force physique nécessaire pour se frayer un chemin avec succès immédiatement dans ce monde d'hommes qu'est le hockey professionnel? Les Devils vont l'épier de près à leur camp. Il y a aussi le fait que Gignac, contrairement à un Beauvillier, par exemple, n'a jamais dominé dans le junior, ni pris les responsabilités de meneur offensif d'une équipe. Avant de passer à la prochaine étape, voilà des défis qui pourraient être intéressants à relever. Gignac, en passant, n'a rien contre l'idée de disputer une cinquième campagne junior.

Vasily Glotov, 20 ans 

Choix de 7e en 2016 par les Sabres 

Si Martin Mondou a réalisé une transaction pour obtenir ses services cet été, c'est parce qu'il a des informations voulant que Glotov est destiné à jouer junior en 2017-18. Mais attention! Car les plans estivaux peuvent tomber à l'eau en septembre. Surtout que Glotov a fait sensation au dernier camp des recrues des Sabres. S'il enchaîne avec un camp d'entraînement tout aussi enflammé, il va obliger les Sabres à se poser des questions. Même si ceux-ci ont déjà pas mal d'espoirs à caser dans le pro. Contrairement à d'autres recrues dans l'organigramme de l'équipe, Glotov, lui, est admissible à un retour junior.

Jan Drozg est le joueur le plus suceptible... - image 3.0

Agrandir

Jan Drozg est le joueur le plus suceptible de revenir à Shawinigan.

Jan Drozg, 18 ans

Choix de 5e ronde en 2017 par les Penguins

Le Slovène s'apprête à vivre un premier camp professionnel. Son talent crève les yeux et pourrait le mener jusqu'au gros camp des Penguins. Mais il serait bien étonnant qu'il brûle davantage d'étapes chez les champions de la coupe Stanley! Du lot, Drozg est le seul dont le retour à Shawinigan semble programmé d'avance!

Samuel Girard, 19 ans

Choix de 2e tour en 2016

Samuel Girard est déterminé à suivre les traces d'Anthony Beauvillier et graduer plus vite que prévu dans la LNH. C'est un peu fou comme défi, mais rappelez-vous que la Tornade de Roberval en a défoncé des portes ces dernières années! On dit qu'il est tombé dans l'oeil de Peter Laviolette au dernier camp d'entraînement. S'il fallait qu'un ou deux défenseurs réguliers des Predators s'abonnent à l'infirmerie durant le camp, Girard pourrait à tout le moins amorcer la saison dans le show. Rendu là, qui sait ce qui pourrait se produire. Beauviller a confondu les sceptiques l'an dernier, hein? Girard est fait de la même étoffe de compétiteur...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer