Le repêchage de la LHJMQ à Shawinigan en 2018

Le Nouvelliste a appris que le repêchage 2018 de... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Nouvelliste a appris que le repêchage 2018 de la LHJMQ se tiendra à Shawinigan dans 12 mois.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-John) La saison 2018-2019 en sera une de célébrations pour la LHJMQ, qui fêtera son 50e anniversaire d'existence. Les festivités s'amorceront dans la cour de sa plus vieille franchise, à Shawinigan.

Le Nouvelliste a en effet appris que le repêchage 2018 se tiendra dans la ville de l'électricité dans 12 mois. Le commissaire Gilles Courteau doit en faire l'annonce d'ici samedi aux Assises de son circuit, qui se tiennent actuellement à Saint-John.

Chez les Cataractes, personne ne veut actuellement confirmer la nouvelle, préférant attendre l'annonce officielle. Le président Roger Lavergne se limite à dire que son organisation a posé sa candidature. «À ce que j'ai su, nous n'étions pas les seuls sur les rangs...»

Possible, mais le verdict est maintenant connu à l'intérieur des cadres du circuit. Fraîchement promu directeur des événements - un nouveau poste chez les Cataractes - par ses partenaires, Marc Ménard fait d'ailleurs partie de la délégation shawiniganaise qui a pris la route du Nouveau-Brunswick mardi après-midi.

«On se prépare à fêter notre 50e anniversaire dans un an, je m'en vais là pour prendre des notes. Ça pourrait servir», sourit Ménard, un homme d'affaires à la recherche d'un nouveau défi professionnel après avoir vendu sa microbrasserie, et qui dispose donc de temps pour piloter ce rayon.

«Je l'avais fait un peu à temps perdu dans le passé mais là, ce sera beaucoup plus poussé. On a plusieurs projets en tête.»

Ménard ne veut évidemment pas dévoiler dans le détail le plan de match des Cataractes, mais il confirme que l'intérêt pour produire des spectacles est bien vivant. Il y a quelques années, une première expérience avec Simple Plan ne s'était pourtant pas terminée par un grand succès au niveau financier.

«Il y avait eu quelques erreurs dans ce dossier. Nous avons appris de cette première. On pense que ça vaut la peine de regarder à nouveau de ce côté.»

Pas impossible non plus que les Cataractes versent dans la boxe. Le président de l'équipe, Roger Lavergne, avait produit sur une base personnelle deux galas de boxe, dont celui attirant plusieurs milliers de personnes mettant en vedette les poids lourds Patrice L'Heureux et David Cadieux à l'aréna Jacques-Plante en 2006.

Le Groupe GYM, qui tente actuellement de mettre le Trifluvien Mikaël Zewski sous contrat pour les prochaines années, a révélé il y a deux semaines l'intérêt d'un groupe shawiniganais pour faire boxer l'ex-champion canadien amateur dans sa région natale. 

«C'est une option», se limite à dire Ménard.

Chose certaine, le grand cirque de la LHJMQ va débarquer au Centre Gervais Auto en 2018 pour ses Assises. Shawinigan avait tenu cet événement en 2000. Événement qui, depuis, a pris beaucoup d'ampleur. À Sherbrooke en 2015, l'organisation du Phoenix estimait à plus de 1,3 M$ les retombées économiques générées par les Assises, incluant l'équivalent de 1000 nuitées.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer