«On ne peut pas se contenter d'être bons»

La touche offensive de Samuel Bucek a manqué... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

La touche offensive de Samuel Bucek a manqué aux Cataractes au cours des cinq derniers matchs.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois depuis le début de la saison, les Cataractes attaquent un match sans être au sommet de leur division.

Claude Bouchard... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Claude Bouchard

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

À la surprise générale, ils ont perdu ce titre de meneurs, en raison de leurs récents insuccès, aux mains des Remparts. C'est une vilaine séquence de quatre matchs sans victoire que les hommes de Claude Bouchard vont tenter de stopper mercredi soir avec la visite des Islanders de Charlottetown. 

«J'ai aimé nos deux derniers matchs, on a vu un paquet de choses positives. Les résultats montrent toutefois qu'en ce moment, on ne peut pas se contenter d'être bons. Ça prend ce petit extra, on doit trouver une façon d'aller chercher les matchs», explique Claude Bouchard.

Ce match sera le premier depuis l'intervention publique de Martin Mondou, qui a dit dans Le Nouvelliste mardi s'interroger sur l'orientation à donner à la prochaine période de transactions.

Voilà des propos pour le moins étonnants de la part d'un architecte qui bâtit cette équipe depuis quatre ans en prévision du printemps 2017, non?

Bouchard refuse pourtant de voir dans les paroles de son patron un signal pour encourager l'équipe à en donner plus. Il se dit au contraire solidaire de la réflexion de Mondou.

«On travaille en équipe. Et la mission des entraîneurs, c'est de travailler avec les joueurs à notre disposition. Bien sûr que nous donnons notre opinion dans le processus mais en bout de ligne, ces décisions-là appartiennent à Martin.

Et si j'étais dans son fauteuil, moi aussi je me questionnerais étant donné les circonstances. Il y a les gars qui ne sont pas revenus, il y a tous ces blessés aussi. Seulement quatre de nos 25 joueurs ont disputé tous nos matchs jusqu'à maintenant. On va laisser Martin terminer son analyse et de notre côté, on va continuer le même plan, c'est-à-dire se préparer le plus adéquatement possible pour chacun de nos matchs.»

Celui de mercredi pose un défi pour l'ensemble du corps défensif. Les Islanders vivent et périssent par l'épée. Leur attaque est la plus puissante du plateau, mais leur défensive est loin d'être étanche.

«On affronte une équipe avec beaucoup de vitesse et de mains. Ceci dit, on a prouvé la semaine dernière à Charlottetown qu'on pouvait rivaliser avec les Islanders. À nous d'en faire à nouveau la démonstration demain soir.»

Bouchard aura droit à du renfort pour ce duel. Après avoir purgé une suspension de cinq matchs, Samuel Bucek fera un retour dans l'alignement. Avec un jeu de puissance qui se cherche, voilà une bonne nouvelle pour la plus vieille franchise de la LHJMQ. Vincent Senez est de son côté prêt à quitter l'infirmerie de Kyle Sutton. Ce dernier devrait d'ailleurs perdre aussi Gabriel Sylvestre et Alexis D'Aoust comme clients dans les prochains jours. Si tout va bien, les deux visent un retour le week-end prochain en Abitibi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer