La LHJMQ blanchit les Russes

Julien Gauthier n'a pas hésité à se salir... (Vincent Ethier/QMJHL Media)

Agrandir

Julien Gauthier n'a pas hésité à se salir le nez mardi soir à Chicoutimi pour mener la LHJMQ à un gain sans équivoque de 4-0 face aux Russes.

Vincent Ethier/QMJHL Media

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne

Pierre-Luc Dubois et Julien Gauthier n'ont laissé aucun doute sur leurs intentions, mardi, lors du cinquième match de la série Canada-Russie, une importante audition en vue de la composition de l'équipe canadienne pour le Championnat mondial.

Les deux choix de premier tour de la province au dernier repêchage de la Ligue nationale ont saisi l'occasion de se mettre en évidence tout en permettant aux étoiles de la Ligue de hockey junior majeur du Québec de mettre le point final au triomphe de la Ligue canadienne de hockey sur la Russie en l'emportant 4-0.

Dubois, qui appartient aux Blue Jackets de Columbus, a préparé deux buts de brillante façon tandis que Gauthier, l'espoir des Hurricanes de la Caroline, a récolté deux buts et une aide. Les deux complétaient un trio avec Alex Dostie et ils ont de loin été les plus dangereux sur la patinoire.

«De les voir connaître du succès dans un match comme ça, c'est important pour notre équipe, a analysé celui qui sera l'entraîneur-chef de l'équipe canadienne, Dominique Ducharme. Je pense que c'est bon pour eux et tout a été positif.»

Les Québécois ont réussi à pallier la vitesse des Russes sur la patinoire olympique du Centre Georges-Vézina de Chicoutimi et ont profité d'un léger relâchement des visiteurs en fin de deuxième engagement pour prendre les devants pour de bon.

«Nous sommes vraiment contents, a dit Dubois après le match. Les Russes ont joué hier (lundi) donc on voulait commencer en force et mettre de la pression sur leurs défenseurs. Je pense qu'on a joué un très bon 60 minutes ce soir.»

Grâce à ce gain, le Canada (3-1-1) affiche désormais une récolte de 10 points tandis que la Russie (1-3-1) n'en a que cinq. Avec un seul match à disputer dans cette série, jeudi soir à Baie-Comeau, c'est donc dire que la LCH est assurée d'enlever les honneurs de la classique annuelle deux ans de suite pour la première fois depuis 2007.

Dubois a préparé le but qui s'est avéré celui de la victoire à 15:52 de la deuxième période en repérant habilement Gauthier, qui s'était démarqué dans l'enclave.

«Chaque occasion est bonne pour se faire valoir, a déclaré Gauthier, qui a participé au Championnat mondial l'an dernier. Pierre-Luc, c'est un très bon joueur. Je lui donne beaucoup de crédit, c'est très facile de jouer avec lui.»

L'imposant joueur de centre Nicolas Roy a également retenu l'attention en touchant la cible en avantage numérique, lui qui pourrait fort bien réussir à se tailler un poste au sein de la formation nationale. Thomas Chabot, qui sera l'un des piliers de l'équipe canadienne au Championnat mondial, a complété la marque à l'aide d'un tir frappé de la ligne bleue.

Devant le filet, Callum Booth a été peu occupé, mais il s'est signalé à deux occasions en début de deuxième période alors que la marque était toujours immaculée. Il a terminé la soirée avec 16 arrêts derrière l'étanche brigade défensive québécoise. «Je n'ai rien à dire sur mes défenseurs, a dit Booth en riant. On a un excellent groupe de gars, c'est sûr que ça rend le travail plus facile quand les gars jouent de cette façon devant toi.»

De l'autre côté, Vladislav Sukhachev a repoussé 21 rondelles, lui qui s'est complètement fait déculotter sur le deuxième filet de Gauthier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer