Faux départ pour les Cataractes

Mikhail Denisov aimerait revoir le but gagnant accordé... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Mikhail Denisov aimerait revoir le but gagnant accordé à Bradley Lalonde en troisième période.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Privés de plusieurs éléments-clés, les Cataractes avaient peu de mordant offensif à montrer aux 3700 spectateurs réunis au centre Gervais Auto vendredi soir. Résultat, les Cataractes ont commis un faux départ pour cette 48e saison, s'inclinant 4-3 face aux Tigres de Victoriaville.

Louis Robitaille a réussi ses débuts à la barre des Félins grâce aux unités spéciales. Les visiteurs ont inscrit deux buts en avantage numérique, un autre à quatre contre quatre, en plus de blanchir les équipiers de Claude Bouchard sur le jeu de puissance. 

Les Tigres sont repartis avec les deux points à l'enjeu même s'ils ont dû se débrouiller avec une brigade défensive déjà mince qui a perdu des soldats en cours de route. Faisant face à une équipe qui a dû jouer pendant un bon moment à trois arrières, les Cataractes n'ont pu en profiter pour menacer beaucoup Olivier Tremblay, qui a été sollicité à 23 reprises. 

Mikhail Denisov a été plus testé, avec 32 tirs. D'entrée de jeu, il a stoppé l'excellent Maxime Comtois sur une offrande à bout portant, donnant le ton au duel. Par la suite, le portier shawiniganais ne pouvait rien faire sur les trois premiers buts accordés, mais il va s'en vouloir sur le but gagnant, un tir frappé sans écran d'une vingtaine de pieds de Bradley Lalonde. 

Ce but rompait une égalité de 3-3 que venait tout juste de créer Jonathan Deschamps, avec un peu moins de neuf minutes à écouler à la troisième. Les Cataractes ont pressé le pas en fin de match et ils ont eu deux chances en or de pousser la soirée en prolongation. Mathieu Olivier a raté un filet désert, puis Justin Bernier a été frustré de la mitaine par Tremblay. 

«Un jeune Craig Ludwig!»

«Il a gardé son meilleur arrêt pour la fin. Une séquence qui a fait la différence dans le match», soulignait Robitaille, qui avait aussi de bon mots pour son attaquant Jimmy Huntington, qui a donné un coup de main apprécié en défense. «Il s'est porté volontaire, c'est un beau geste de leadership. Et il a fait un excellent jeu défensif en plus avec une belle glissade. J'avais l'impression de voir un jeune Craig Ludwig! C'est une belle performance d'équipe. Ce n'est jamais facile gagner ici, particulièrement quand il y a autant de monde dans les gradins. Il manquait beaucoup de joueurs des des deux côtés, je suis content de la façon dont nos jeunes se sont comportés.»

Dans l'autre vestiaire, Claude Bouchard disait avoir peu de choses à reprocher à sa troupe. «J'espère que c'est normal que nous ayons moins de punch offensif en ce moment. On a quand même réussi à générer une quinzaine de chances de marquer. Malheureusement, notre jeu de puissance n'a pas été en mesure de mettre l'épaule à la roue. Pas seulement parce qu'il n'a pas marqué, mais aussi parce qu'il n'a pas apporté de momentum. Le momentum a basculé sur les unité spéciales», proposait le vieux routier. «Reste que nous avons donné bien peu de choses à l'autre équipe à cinq contre cinq. Et les gars ont travaillé.»

Bouchard en voulait au jeu de puissance, Deschamps pointait le désavantage numérique. «On a perdu le match là-dessus. Sinon, ce ne fut pas une mauvaise performance. Il faut penser au prochain match, et trouver une façon de faire mieux en désavantage numérique.»

Asselin brille

La défaite a soutiré les projecteurs à Samuel Asselin, auteur de deux buts et certainement l'attaquant le plus menaçant de son camp vendredi. «Il a été très bon, son trio a été menaçant. Malheureusement, il s'est blessé légèrement sur son deuxième but, il représente un cas incertain pour demain (samedi)», a lancé Bouchard.

Le principal intéressé a tenu à rassurer son patron, il sera à son poste. 

«Je vais être là, ce n'est rien de sérieux! Je veux contribuer plus cette année, je sens que je suis en mesure de le faire. Et c'est une saison très excitante qui nous attend, je veux faire ma part. Quant à ce soir, on a bien fait à cinq contre cinq, on peut certainement bâtir là-dessus.»

Carnet de notes

Les Cataractes reprennent le boulot dès samedi après-midi, avec la visite des Saguenéens de Chicoutimi au centre Gervais Auto. Ce sera la rentrée du vétéran de 20 ans Cavan Fitgerald, qui a été retranché au camp des Sharks de San Jose mercredi...La mise en jeu protocolaire du match de vendredi a été effectué par Daniel Brouillette, grand patron de Cogeco en Mauricie. Les Cataractes et le 106,9 FM ont signé une nouvelle entente de trois ans pour la radiodiffusion des matchs de l'équipe.

Gabriel Gagné... (François Gervais) - image 2.0

Agrandir

Gabriel Gagné

François Gervais

Gagné s'éloigne de Shawinigan

Gabriel Gagné est plus près que jamais de réaliser son rêve de graduer chez les professionnels. L'attaquant de 20 ans des Cataractes a paraphé vendredi un contrat de trois ans avec les Sénateurs d'Ottawa, qui l'ont réclamé en deuxième ronde au repêchage de 2015.

C'est sa belle tenue au camp des recrues la semaine dernière qui a vraisemblablement incité le directeur-gérant Pierre Dorion à le mettre sous contrat, même s'il détenait ses droits jusqu'en juin 2017. Cette décision montre que l'organisation est prête à lui consentir un casier dans la Ligue américaine dès cet automne, si son rendement au cours des prochaines semaines le justifie.

Gagné a récolté 28 points (12 buts, 16 aides) en 34 matchs avec les Cataractes la saison dernière, avant d'enchaîner avec 11 buts en séries éliminatoires, aidant la formation à atteindre la finale de la coupe du Président de la LHJMQ. Techniquement, ce contrat professionnel ne l'empêche pas de revenir disputer une dernière saison junior, si les Sénateurs jugeaient que c'était préférable pour son développement de jouer un rôle de premier plan dans une équipe aspirante aux grands honneurs. 

L'ailier de 6 pi 5 po a récolté 132 points (68 buts, 64 aides) et purgé 83 minutes de punition au cours de ses 176 premiers matchs en carrière dans la LHJMQ. Il avait raté les premiers mois du calendrier régulier l'an dernier en raison d'une blessure à une jambe. Les Cataractes avaient fait son acquisition lors de la période des Fêtes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer