Cataractes et Olympiques se retrouvent à Gatineau

Le gardien Mathieu Bellemare... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le gardien Mathieu Bellemare

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le Shawiniganais Mathieu Bellemare a signé trois gains en autant d'essais face à ses anciens camarades depuis le début de la saison. Le petit portier de 17 ans tentera de bonifier cette heureuse séquence jeudi soir à l'aréna Robert-Guertin, alors que les Cataractes s'y arrêteront pour défier les Olympiques.

Le défi de Bellemare s'annonce un peu plus grand cette fois. Les Cataractes ont ajouté plusieurs vétérans à leur formation au cours des dernières semaines. Les hommes de Martin Bernard se présentent en Outaouais sur une séquence de cinq gains d'affilée, avec une offensive qui roule à plein régime. 

Ce duel face aux coriaces Olympiques représentera un premier match baromètre pour cette équipe assemblée par Martin Mondou.

«À notre dernier match à Gatineau, on n'avait aucun défenseur en haut de 18 ans dans la formation. Ce sera différent cette fois. On a aussi de nouveaux éléments en attaque. Notre groupe aura pratiqué ensemble quelques fois.

Bref, ce sera très intéressant de voir comment on va se comporter contre les Olympiques, une équipe mature avec une excellente brigade défensive, qui a ajouté elle aussi de bons éléments offensifs», explique Bernard, qui refuse toutefois d'accorder une importance démesurée à ce match. 

«Chaque match d'ici la fin de la saison amènera un défi différent. On doit manoeuvrer à travers ça, de façon à être prêts lorsque les séries vont commencer. C'est de cette façon qu'on aborde ce qui nous attend au cours des prochaines semaines.»

Les Cataractes pourraient devoir se débrouiller sans les services d'Anthony Beauvillier, qui est tombé au combat dimanche à Drummondville. 

Bernard insiste, son capitaine n'est pas blessé sérieusement. Mais pas question de le laisser jouer en janvier avec une blessure qui traîne... «On l'évalue à chaque jour. Ce n'est rien de préoccupant mais en ce moment, ça ne donne rien de forcer les choses. On verra au cours des prochaines heures s'il est en mesure d'affronter les Olympiques.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer