Encore du renfort chez les Cataractes

Danny Moynihan (numéro 12 sur la photo), un... (The Chronicle Herald)

Agrandir

Danny Moynihan (numéro 12 sur la photo), un vétéran de 20 ans, avait fait mal aux Cataractes lors du premier tour des séries éliminatoires au printemps dernier. Le voilà maintenant dans l'uniforme shawiniganais!

The Chronicle Herald

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Seule la date limite des échanges dans la LHJMQ va être en mesure de stopper Martin Mondou! Mardi après-midi, le directeur-gérant des Cataractes a greffé un septième joueur à sa formation depuis l'ouverture du marché en allant chercher le vétéran de 20 ans Danny Moynihan chez les Mooseheads d'Halifax.

En retour, les Cataractes ont cédé Zach Taylor, ainsi que leur choix de premier tour en 2016. Ils récupèrent au passage un choix de troisième ronde dans l'équation.

Avec 50 points en 38 matchs, Moynihan était le meilleur marqueur chez les Mooseheads. Il avait de plus contribué à l'élimination des Cataractes le printemps dernier, récoltant 20 points dont neuf buts en 14 matchs des séries. De plus, Moynihan est l'un des centres les plus solides au cercle de mise en jeu, avec une efficacité qui frôle les 60 %.

«On le connaît très bien, c'est un joueur qui a fait partie des raisons pour lesquelles nous avons perdu au premier tour face aux Mooseheads. Nous avons maintenant une excellente ligne du centre avec Anthony Beauvillier et Brandon Gignac, un élément qui distingue souvent les bonnes équipes. Il nous amène en plus une présence physique. Et on sait qu'il est très heureux de s'en venir chez nous!», livrait Martin Mondou.

C'est que Moynihan détenait une clause de non-échange, qu'il a accepté d'éliminer avec plaisir quand il a su que Cam Russell avait une entente avec Mondou pour ses services. 

«Shawinigan était au sommet des équipes où j'espérais aller. Je suis très excité de joindre une formation aussi puissante, qui est bien dirigée. Je retrouve en plus Cavan Fitzgerald, un de mes bons amis. Dès demain [mercredi], je serai à Shawinigan», s'enthousiasmait Moynihan, qui a assuré sa présence pour le match de vendredi face aux Voltigeurs de Drummondville.

L'arrivée de Moynihan a toutefois obligé Mondou à se départir d'un autre vétéran de 20 ans. Gabriel Slight avait plié bagage pour faire une place à Philippe Cadorette il y a quelques jours, cette fois c'est Taylor qui a écopé. 

«Une décision difficile, il a fait partie de la reconstruction depuis le jour 1. Un gars dédié, qui avait le respect de ses coéquipiers. J'aurais pu envoyer Taylor ailleurs pour un prix plus élevé, mais j'ai voulu lui permettre de finir sa carrière chez lui, à Halifax. C'est la moindre des choses que je pouvais faire pour lui dans les circonstances.»

Le marché des transactions se termine mercredi midi. Mondou sera-t-il tenté d'aller chercher un défenseur d'expérience pour remplacer Taylor? Il évite de répondre directement à la question. «On croit que Mathew Klebanskyj peut jouer sensiblement le même rôle que lui. Pour le reste, on verra. Il reste du temps, on va continuer d'observer ce qui se passe sur le marché.»

Lemay et Bernier restent

À travers tous les déménagements dans le vestiaire, deux recrues ont pu dormir sur leurs deux oreilles mardi soir. À l'essai depuis le début du temps des Fêtes, Justin Bernier et Tommy Lemay ont convaincu Martin Bernard et Martin Mondou de les garder jusqu'à la fin de la saison.

Auteur d'un but et quatre passes à ses huit premiers matchs, Bernier a déjà rentabilisé le choix de 14e ronde que les Cataractes ont investi en 2014 pour le réclamer. Quant à Lemay, un choix de 8e ronde, son gabarit et son intensité ont joué en sa faveur, lui qui connaissait une saison du tonnerre dans le junior A. 

«Oui ça allait bien. J'avais été déçu d'être coupé au camp mais j'ai continué de travailler fort et je pense avoir bien fait lorsque j'ai été rappelé. J'étais très heureux d'avoir cette bonne nouvelle», souriait le Shawiniganais de 18 ans, qui ne campera pas le même rôle que dans le junior A. 

«Il y a beaucoup de joueurs de talent ici, mon rôle sera d'amener de l'énergie. Même si je suis peu employé, je peux contribuer aux succès de l'équipe. C'est en tout cas mon intention!»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer