Un dernier match avant le réveillon pour les Cats

Les Cataractes et le Phoenix ont divisé les... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Les Cataractes et le Phoenix ont divisé les honneurs des deux premiers matchs présentés entre les deux clubs jusqu'à maintenant cette saison.

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La veille du jour de l'An sera passablement occupée dans la LHJMQ, alors que les 18 équipes du circuit disputeront une dernière rencontre en 2015 avant de célébrer l'arrivée de la nouvelle année. À Shawinigan, les Cataractes recevront la visite du Phoenix de Sherbrooke dès 14 h au Centre Gervais Auto.

Il s'agira du premier affrontement entre les deux clubs cette année au domicile des Shawiniganais, après deux escales à Sherbrooke (une victoire de chaque côté). Ce sera également un troisième match en quatre jours pour les Cataractes.

Mardi, après un long voyage vers le Bas-Saint-Laurent dans des conditions météorologiques difficiles, les protégés de Martin Bernard ont essuyé un revers de 4-3 face à l'Océanic. Arrivés au Colisée de Rimouski vers 17 h 30 - ils avaient quitté la Mauricie à 10 h -, les Cataractes ont manqué d'opportunisme, permettant du coup à leurs rivaux de gagner un peu plus de terrain dans la lutte très corsée pour le sommet de la division Est.

«Ç'a été une dure journée avec un voyage en autobus de plus de sept heures, mais c'est derrière nous désormais», relativisait le pilote, peu inquiet de voir la routine de ses joueurs brisée par un match présenté aussi tôt en après-midi. «Ils ont tous joué à 14 h dans le midget AAA, ça ne devrait pas trop les incommoder!»

Il faudra néanmoins se montrer vigilants devant le Phoenix, prévient Bernard. Les Sherbrookois, hôtes des Olympiques de Gatineau mercredi soir, ont vaincu les Remparts le 28 décembre devant près de 18 000 spectateurs au Centre Vidéotron. C'était la deuxième foule la plus importante de la saison dans la LHJMQ, après celle de l'ouverture du nouvel amphithéâtre de Québec en septembre.

«Malgré leur position au classement, on doit garder en mémoire qu'ils figuraient parmi les favoris en début d'année. En attaque, ils peuvent exploser à tout moment.»

À l'instar du match de lundi dernier, les Cataractes s'apprêtent à accueillir l'une des bonnes foules de la campagne au Centre Gervais Auto. L'équipe suggère d'ailleurs aux partisans d'aller cueillir leurs billets à partir de 9 h, question d'éviter la file d'attente avant le début de la rencontre.

Dufour échangé à Baie-Comeau

Le directeur général Martin Mondou a procédé à une transaction, mercredi matin, quand il a envoyé Alexandre Dufour avec le Drakkar à Baie-Comeau. En retour, les Cataractes acquièrent les droits du défenseur de 18 ans Derek Hamelin, qui évolue actuellement avec le programme de South Kent School aux États-Unis.

Même si le jeune homme originaire de Mercier semble intéressé à poursuivre sa carrière dans les collèges américains, Mondou espère l'attirer dans la Ville de l'électricité avant longtemps. Il aura l'occasion jeudi de s'entretenir avec lui une première fois.

«C'est un défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire», témoigne le DG des Cataractes. «On manque de profondeur à la ligne bleue et c'est l'un de nos objectifs de remédier à cette situation. Hamelin serait donc un très bon ajout pour nous.»

En ce qui a trait à Dufour, il n'avait tout simplement pas sa place dans le vestiaire shawiniganais. «Il a payé le prix cette année en jouant très peu, mais c'est un travaillant qui n'a jamais dit un mot de travers. Il aura maintenant la chance de se développer dans un environnement plus favorable.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer