Bellemare refait le coup aux Cataractes

Le Trifluvien Vincent Milot-Ouellet a amassé deux passes... (Le Droit)

Agrandir

Le Trifluvien Vincent Milot-Ouellet a amassé deux passes dans la victoire des Olympiques.

Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La dinde de Noël va mieux passer avec une victoire avant le grand congé des Fêtes.

Les Olympiques de Gatineau ont mis fin à une courte série de deux revers consécutifs en prenant la mesure des Cataractes de Shawinigan par la marque de 5-4 vendredi soir au centre Robert-Guertin. En trois matches, la troupe de Benoît Groulx n'a toujours pas subi la défaite face à la puissante équipe mauricienne cette saison.

Chaque fois, le Shawiniganais Mathieu Bellemare a signé la victoire devant la cage des Olympiques (22-10-2). Vendredi, il n'a eu qu'à effectuer 19 arrêts pour permettre aux siens de s'imposer. La recrue de 17 ans a connu un bon match. Des déviations où il n'y pouvait rien ont été à la source de trois buts des visiteurs.

«Les Cataractes commencent à devenir une équipe comme une autre pour moi. Ma place est ici maintenant, a dit Bellemare, qui s'est fait remettre le titre du joueur défensif par excellence de la première moitié de saison devant son ancienne équipe avant la partie. C'est un bel honneur, mais je pense que c'est surtout un prix d'équipe. Je n'aurais jamais reçu cela si nous n'avions pas connu un bon début de saison.»

Si les joueurs avaient hâte de rentrer à la maison après le match, ils ont démontré qu'ils étaient encore affamés pour leur dernier défi avant une pause de neuf jours. Les locaux ont connu une excellente première période où ils ont compté deux buts en avantage numérique par l'entremise de Yan-Pavel Laplante.

Vitalii Abramov a ajouté un coussin de trois buts en deuxième période, mais les Cataractes (23-11-4) ont montré des dents par la suite pour remonter le pointage et s'accrocher jusqu'à la dernière minute. Giovanni Fiore a semé une petite frayeur parmi les 2392 partisans en réduisant la marque à 5-4 dans la dernière minute de jeu alors que le gardien Frédéric Foulem avait été retiré à la faveur d'un sixième patineur.

Personne n'a d'ailleurs pu gagner le tirage de 1500 $ prévu si le record d'assistance de la saison avait été fracassé. Il aurait fallu 400 partisans de plus dans le «Vieux Bob» pour permettre à un partisan chanceux de passer un meilleur Noël.

Alex Pawelczyk, deux fois, et Charles Taillon, ont aussi déjoué Mathieu Bellemare alors que Dylan Callaghan et Alexandre Landreville ont marqué les autres buts des vainqueurs. Le premier but de la saison de Landreville s'est avéré celui de la victoire.

«C'est une des meilleures semaines d'entraînement d'avant les vacances que j'ai vu depuis longtemps et ç'a paru dans la première période. Les joueurs avaient à coeur de racheter les résultats du dernier week-end. Nous avons connu une première période extraordinaire. Après, nous avons trop fait dans la dentelle et les Cataractes ont patiné davantage tout en étant plus physiques. Nous avons su nous accrocher pour aller chercher deux gros points. C'est bon pour le moral de gagner contre une bonne équipe comme ça», a expliqué Benoît Groulx.

Seul Vincent Milot-Ouellet aurait pu être plus heureux avant de partir en vacances. Il a été quitte pour vingtaine de points de suture sous la bouche. Il avait amassé deux points en avantage numérique en première période.

Les joueurs des Olympiques seront de retour à l'entraînement le 27 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer