L'attaque massive sauve les Cataractes

Les Cataractes et les Remparts de Québec se... (Le Soleil)

Agrandir

Les Cataractes et les Remparts de Québec se sont échangés les coups, mais surtout, les buts, hier soir au Centre Vidéotron. Les Shawiniganais l'ont emporté par la marque de 7-6 dans un match des plus offensifs.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Martin Bernard va se réveiller samedi matin avec encore moins de cheveux sur la tête, tandis que Philippe Boucher aura un peu plus grisonné. Un seul - le premier - aura toutefois le sourire aux lèvres, puisque ce sont ses Cataractes qui ont eu le dernier mot dans cette victoire de 7-6 acquise en prolongation aux dépens des Remparts vendredi soir.

C'est le quatrième but en avantage numérique des visiteurs, celui de Dennis Yan, qui a renvoyé à la maison les quelque 14 000 personnes présentes au Centre Vidéotron après un spectacle axé sur l'offensive. Quelques minutes auparavant, Antoine Samuel avait réussi son plus bel arrêt du match sur Ross MacDougall, s'étirant au maximum pour stopper un tir sur réception à bout portant.

Le but de Yan a gâché une performance magistrale de Dmytro Timashov, qui a orchestré une poussée de quatre buts en troisième période. Les Cataractes menaient 3-2 après 40 minutes mais ils ont à nouveau éprouvé des ennuis à contenir leurs ennemis lors du dernier engagement. Grâce à Timashov, les Remparts s'acheminaient vers la victoire lorsque Yannick Turcotte a réveillé les visiteurs avec une mise en échec par derrière qui a sonné Giovanni Fiore. Turcotte venait tout juste de tenter de scalper Nicholas Welsh, une charge qui avait fait bondir les joueurs des Cataractes au banc. Fâchés de le voir ensuite s'attaquer à Fiore sans être puni, les Shawiniganais ont élevé leur niveau d'énergie d'un cran, allant chercher trois buts dans les huit dernières minutes de jeu pour pousser ce match en prolongation.

«On est content du résultat. Ce fut un match en montagnes russes et l'important pour nous, c'était de gérer notre état mental. On jouait frustré depuis quelques temps, ce qui brûle de l'énergie. Malgré tout ce qui s'est passé, on a réussi à rester concentré. On a eu de belles discussions cette semaine, on sait où on veut aller. On a des choses à corriger, évidemment. Mais au moins, on a adopté le bon état d'esprit ce soir pour continuer à progresser», proposait Martin Bernard.

Anthony Beauvillier, auteur du but égalisateur en fin de troisième, parlait de progrès. «On sait qu'on doit jouer 60 minutes, on s'est approché de ça avec 45-50 bonnes minutes de jeu ce soir. C'est une victoire spéciale, quelque chose qui va nous aider à grandir. C'est bon je crois de vivre ce genre de soirée avant les séries», souriait le capitaine des Cataractes, en convenant du bout des lèvres que Turcotte avait allumé le feu dans le camp des Cataractes. «Tu n'aimes pas voir un de tes coéquipiers être blessé. Tout le monde s'est levé d'un trait au banc, l'émotion a levé...»

Dans l'autre camp, Philippe Boucher a profité de la belle performance de Timashov pour sortir son costume de vendeur. «Ce fut tout un spectacle. Timashov a montré qu'avec Beauvillier, il était le meilleur attaquant de la ligue», a lancé le pilote des Remparts. Boucher était par contre moins élogieux envers les joueurs appelés à travailler en désavantage numérique. «Accorder quatre buts sur quatre essais, c'est inacceptable. Il va falloir que les joueurs soient plus réceptifs.»

Boucher a de plus fait savoir être en désaccord avec la pénalité appelée contre son club en prolongation pour avoir eu trop d'hommes sur la glace. «Je vais faire attention à mes commentaires, je veux qu'il me reste de l'argent pour mes cadeaux de Noël... Je vais plutôt demander des explications à la Ligue demain!»

Outre Yan et Beauvillier, Alexis D'Aoust (2), Giovani Fiore, Alex Pawelzcyk et Mathieu Olivier ont aussi marqué pour les Cataractes, qui accueilleront les Screaming Eagles du Cap-Breton au Centre Gervais Auto samedi après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer