Les Cataractes s'imposent 4-3 en prolongation

Les Cataractes ont signé une victoire de 4-3... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les Cataractes ont signé une victoire de 4-3 en prolongation contre l'Armada.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Alexis D'Aoust a joué le rôle d'un pompier vendredi soir. Son équipe venait de jouer avec le feu en échappant une avance de 3-1 en troisième période, mais son deuxième filet du match , inscrit en prolongation, a permis aux Cataractes d'éviter la catastrophe en signant un gain de 4-3 devant plus de 2700 personnes réunies au Centre Gervais Auto.

Ces deux points avaient fort mauvais goût dans la bouche de Martin Bernard, qui s'est présenté avec du feu dans les yeux à son point de presse. «On a une équipe qui est incapable de jouer avec concentration pendant 60 minutes. Nos éléments-clés ne réalisent pas les petits détails. On a écopé d'une mauvaise pénalité en troisième, on a alors accordé un but à l'Armada et on a pataugé dans la bouette tout le reste du match. Bravo pour les deux points, mais ce n'est pas vrai qu'on va se satisfaire de 40 minutes de jeu», pestait le pilote des Cataractes.

«Je crois en ce groupe. Mais présentement, il se pense un peu trop au-dessus de la mêlée. Ce groupe nous donnait 60 minutes l'an dernier, et je ne le lâcherai pas tant qu'il n'en fera pas autant cette année.»

Cette petite colère aurait été bien impossible à imaginer une heure plus tôt. Les Cataractes avaient survolé la première période, puis consolidé leur emprise sur le match dans le tiers suivant, rentrant au vestiaire avec une avance de 3-1. Confortable avance puisque défensivement, Antoine Samuel avait vu bien peu de tirs menaçants jusque-là. À l'autre bout de la patinoire, Samuel Girard s'était chargé de manufacturer les deux premiers buts de son club, et Samuel Montembeault avait été faible sur celui de Mathieu Olivier en désavantage numérique.

Mais l'ADN de l'Armada, c'est justement de ne jamais baisser la tête. Et de sauter sur toutes les opportunités. Les Cataractes en ont fait la douloureuses expérience en troisième, voyant le momentum basculer. Kristian Pospisil, puis Samuel Tremblay ont tour à tour battu Antoine Samuel pour forcer la tenue de la prolongation. Le but gagnant de D'Aoust a certes permis d'éviter le pire, mais personne ne bombait le torse dans le camp des vainqueurs.

«On a commencé à faire des revirements à partir du milieu de la deuxième. Faut apprendre à mieux gérer nos avances. Et il faut apprendre ça maintenant sinon, ça va revenir nous hanter en séries», prévenait Samuel Girard, qui a gonflé sa récolte de points à 35 en 27 matchs, ce qui en fait le défenseur offensif le plus productif au pays!

Dans l'autre camp, Joël Bouchard ne se satisfaisait pas de ce point amassé sur la route. «On a bien joué à partir de la mi-match. Comme on le faisait dans les dernières années. Mais je ne vois pas ça tout le temps cette année. Ce fut difficile en première, faut dire aussi qu'on affrontait la meilleure équipe de la ligue. Pour nous, c'est dur de jouer avec autant d'absents et d'exiger de la constance. Les joueurs qu'on rappelle font leur possible, mais on leur donne notre cahier de jeux avant le match...»

Les Cataractes reprennent le boulot samedi après-midi en recevant la visite des Wildcats de Moncton et de Monsieur Conor Garland, meilleur marqueur de la LHJMQ. Garland a ramassé au moins un point à chacune de ses sorties depuis son retour du camp des Coyotes de Phoenix!

Carnet de notes

Le ménage à quatre joueurs de 20 ans à Shawinigan est terminé. Vendredi matin, Martin Mondou a avisé Alexandre Coulombe qu'il devait préparer ses valises pour Moncton, où il joindra les rangs des Wildcats. En retour, les Cataractes obtiennent un choix de 8e ronde en 2016. Qui se transformera en sélection de sixième ronde en 2017 si Coulombe patine toujours sur les glaces de la LHJMQ après la date limite des transactions. Coulombe affrontera ses anciens coéquipiers aussi tôt que ce samedi!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer