Beauvillier se présente plus en confiance à la Super Série

Le capitaine des Cataractes Anthony Beauvillier a été... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le capitaine des Cataractes Anthony Beauvillier a été suspendu pour quatre parties à la suite de son geste de vendredi dernier face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) C'est un Anthony Beauvillier pas mal plus sûr de lui-même qui sera lancé dans la mêlée à la Super Série mardi soir à Rouyn-Noranda.

À pareille date l'an dernier, Beauvillier s'apprêtait à affronter les Russes sans trop savoir à quoi s'attendre. À 17 ans, son nom circulait comme candidat potentiel pour le camp final d'Équipe Canada junior. Le pilote de la formation, Benoît Groulx, l'avait couvert de compliments et ne cachait pas qu'il avait hâte de voir comment il allait se débrouiller dans cette Super Série.

Un peu intimidé, Beauvillier avait connu un premier match difficile. Il s'était repris au second affrontement, mais il n'avait pas été suffisamment convaincant pour forcer Hockey Canada à l'impliquer dans le processus de sélection final. «Ce fut néanmoins une très belle expérience. J'ai appris de ce qui s'est passé. Cette fois, je veux simplement jouer mon style, et amener de l'énergie sur la glace», souligne le capitaine des Cataractes. «L'an dernier, quand j'étais arrivé, ça m'a pris un peu de temps avant d'être complètement à l'aise. Il y avait des vétérans de 19 ans, des gars comme (Zachary) Fucale et (Frédérick) Gauthier qui avaient déjà participé au championnat du monde junior. Cette année, j'ai été en mesure de prendre ma place plus rapidement dans le groupe.»

Le choix de première ronde des Islanders sait bien qu'il joue gros cette semaine. Il a participé au camp estival d'Équipe Canada junior, il n'y a aucun doute qu'il est sur le radar des décideurs. Il sera donc scruté à la loupe. Sent-il une pression supplémentaire? «Non. Et il ne faut pas! Je connais l'enjeu, je sais que ce sont des matchs importants dans l'évaluation des dirigeants. Mais je ne me rendrais pas service en voulant trop en faire. Je suis ici pour m'amuser, compétitionner, et montrer ce que je peux faire. Ça ne donne rien de trop anticiper le reste.»

Beauvillier est accompagné de Samuel Girard, en Abitibi, qui vit un an plus tard sensiblement la même expérience que lui. Il n'a toutefois pas senti le besoin de le préparer. «Samuel, ce n'est pas un gars trop nerveux de nature. Je le regarde aller depuis que nous sommes arrivés, il n'a pas vraiment besoin de conseils!»

Dans la formation russe s'y niche un ailier de 6'4'' et 230 livres, dont les droits appartiennent aux Cataractes. Anthony Beauvillier a promis d'essayer de faire un peu de lobbying auprès d'Alexander Dergachev, qui voit très peu d'action dans la KHL depuis le début de la saison, mais il ne garantit pas les résultats! «Je vais essayer de lui parler, j'ai hâte de voir s'il va me comprendre! Si ce n'est pas le cas, il n'y aura pas grand-chose que je pourrai faire!»

Parlant de Dergachev, il n'y a aucun progrès actuellement dans son dossier. Martin Mondou a étudié la possibilité de se rendre à Rouyn-Noranda ou encore à Halifax jeudi pour s'entretenir avec lui mais comme son sort est entre les mains du SKA de Saint-Pétersbourg et de son agent, ce ne serait qu'une visite de courtoisie. Dans ces conditions, le directeur-gérant des Cataractes regardera Dergachev jouer... via le petit écran. Rappelons que les deux matchs entre la LHJMQ et les Russes sont présentés en direct sur les ondes de TVA Sports.

Beauvillier suspendu quatre matchs

Anthony Beauvillier a finalement écopé d'une suspension de quatre matchs pour son geste à l'endroit de Nathanaël Halbert de l'Armada vendredi soir. Beauvillier avait frappé le défenseur à la tête en prolongation, ce qui lui avait valu une pénalité majeure et une expulsion. Beauvillier a déjà purgé un match samedi dernier, ratant le rendez-vous avec le Phoenix à Sherbrooke. Cette suspension n'affecte toutefois pas sa disponibilité pour la Super Série.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer