Beauvillier prend les choses en main

Anthony Beauvillier a guidé son équipe vers un... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Anthony Beauvillier a guidé son équipe vers un gain de 5-3 acquis aux dépens des Wildcats dimanche après-midi.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Anthony Beauvillier s'est assuré que tout le monde à bord de l'autobus des Cataractes revienne des Maritimes avec le sourire aux lèvres. Le capitaine des Shawiniganais a pris les choses en mains dimanche avec un doublé, et il a guidé son équipe vers un gain de 5-3 acquis aux dépens des Wildcats dimanche après-midi.

Pour ce troisième match en moins de 48 heures sur la route, les meneurs de la division Est ont dû trimer dur jusqu'à la fin pour sortir du Colisée de Moncton avec les deux points à l'enjeu. À son deuxième départ dans la LHJMQ, Frederic Foulem a bien fait entre les poteaux, particulièrement au cours de la troisième alors que les locaux ont tout tenté pour rattraper leurs visiteurs au tableau indicateur.

Les deux équipes étaient à égalité 3-3 après 40 minutes, mais un filet de Dennis Yan a permis aux Cataractes de prendre les devants dans les premiers instants de la troisième, qu'ils ont réussi à protéger jusqu'au filet de Brandon Gignac dans une cage abandonnée alors qu'il restait des poussières à égrainer au cadran.

Outre Beauvillier, Yan et Gignac, Alex Pawelzcyk a fait scintiller la lumière rouge pour les vainqueurs, qui ont dirigé 26 tirs sur Zachary Fortin. Les Wildcats, privés de plusieurs éléments-clés dont leur meneur Conor Garland, blessé lors d'un combat vendredi, ont testé Foulem à 25 reprises.

Cette victoire permet aux Cataractes de rentrer à la maison avec une récolte de quatre points. Battus 5-2 à Saint-John samedi, ils avaient dominé le Titan 3-2 à Bathurst vendredi. «Ce n'est jamais facile de ramasser des points dans les Maritimes et c'est encore plus vrai cette année. Dans les circonstances, et compte tenu du fait que ce troisième match en autant de jours est arrivé vite, en début d'après-midi, nous sommes satisfaits», racontait Martin Bernard, qui a eu de bons mots pour Foulem, qui disputait ce match devant ses parents et amis.

«Notre moins bon match fut vendredi. Samedi, malgré quelques petites erreurs, je calcule que nous avons bien fait. Puis aujourd'hui, on savait qu'on aurait besoin de notre gardien en fin de match, quand l'essence finirait par manquer. Nous avons tenu notre rythme longtemps mais lorsque les Wildcats ont poussé en troisième, Foulem s'est interposé.»

À son premier week-end depuis son retour du camp des Islanders, Beauvillier avec trois points... et 22 lancers au but! «De match en match, il s'est amélioré. C'était pas mal notre Anthony Beauvillier aujourd'hui!»

Les Cataractes vont maintenant disposer d'une semaine pour se préparer à la visite des Huskies de Rouyn-Noranda et des Foreurs de Val-d'Or le week-end prochain au Centre Gervais Auto.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer