Anthony Beauvillier de retour à Shawinigan

Anthony Beauvillier... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Anthony Beauvillier

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ils ne le diront pas ouvertement, mais les dirigeants des Cataractes ont sûrement poussé un petit soupir de soulagement mardi quand ils ont appris le retour dans les rangs juniors de leur capitaine Anthony Beauvillier.

À son premier camp professionnel, le choix de premier tour a fait tourner bien des têtes dans le giron des Islanders. Non seulement le pilote Jack Capuano l'a-t-il encensé sur la place publique, mais Beauvillier a eu droit à trois matchs préparatoires avant de reprendre la route de la Mauricie.

«Il ne reste qu'un seul match préparatoire aux Islanders avant le début de la saison, alors il s'est rendu pratiquement jusqu'au bout du processus. Il peut être fier de son parcours», soulignait Martin Bernard.

L'électrisant joueur de centre était attendu au Québec mardi soir et il retrouvera ses coéquipiers aujourd'hui. Bernard le tiendra le plus loin possible de la surface glacée pour ce premier jour, mais il l'accueillera à bras ouverts à bord de l'autobus qui prendra la route des Maritimes jeudi pour une séquence de trois matchs en 48 heures!

«L'équipe a bien fait en son absence. Mais personne ne sera fâché de le revoir! On a vu l'impact d'un gars comme Francis Perron (Huskies) contre nous à son retour chez les pros. C'est notre capitaine et il semble heureux de revenir. On trouvera bien une façon de l'utiliser», blaguait-il. 

Girard classé C

Par ailleurs la LNH a dévoilé mardi sa première liste en vue du prochain repêchage, en juin 2016 à Buffalo. Trois joueurs des Cataractes y sont répertoriés, soit Gabriel Sylvestre qui a été coté B, et Samuel Girard et Antoine Samuel qui ont obtenu la cote C.

Évidemment, la cote de Samuel Girard a fait jaser hier, particulièrement sur les médias sociaux. «Je pense que ceux qui ont fait ce classement ont pris leurs informations sur Samuel... dans le catalogue Sears!», a lancé le directeur-gérant des Cataractes Martin Mondou qui, vous l'aurez deviné, croit que Girard méritait un bien meilleur sort!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer