Les Cataractes amorcent leur saison jeudi soir à Rimouski

Les Cataractes amorcent leur calendrier jeudi soir à... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les Cataractes amorcent leur calendrier jeudi soir à Rimouski en se frottant aux champions en titre de la Coupe du Président, l'Océanic de Rimouski.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les choses changent vite dans le hockey junior. À ses deux premières saisons à Shawinigan, Martin Bernard pilotait un club en reconstruction. Jeudi soir à Rimouski, il lance dans la mêlée une formation pressentie par la majorité des observateurs comme l'une des plus sérieuses candidates à la Coupe du Président.

L'entraîneur des Cataractes Martin Bernard amorce une troisième... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

L'entraîneur des Cataractes Martin Bernard amorce une troisième saison à la barre des Cataractes.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Avec ce nouveau statut, vient évidemment un peu de pression. Bernard l'accueille volontiers! «C'est flatteur de voir les prévisions, les gens reconnaissent le développement fait depuis deux ans chez nous. Est-ce que ça génère plus de pression? De la pression, il y en a toujours, je ne connais personne qui aime perdre! On comprend que notre division est plus accessible cette année. Mais on sait aussi que dans cette ligue, il n'y a plus de matchs faciles. On ne pourra rien accomplir sans éthique de travail.»

Les Cataractes ont eu droit à une leçon du genre à leur dernière sortie préparatoire, la semaine dernière face aux Saguenéens de Chicoutimi. En échappant bêtement une avance de trois buts face à l'équipe la plus jeune du circuit, les Shawiniganais ont donné des munitions à Bernard pour cogner sur ce clou deux fois plutôt qu'une avant l'ouverture des barrières. Deux entraînements punitifs qui sont venus rappeler à ces jeunes hommes que les attentes étaient différentes en 2015-16.

«On ne veut pas mettre d'objectif précis au tableau, c'est une longue saison et il y a trop de facteurs qui entrent en ligne de compte pour se positionner de la sorte. Mais nous sommes à la recherche de constance, et on veut que personne ne s'installe dans une zone de confort. Il faut continuer à progresser.»

Comme prévu, la nouvelle campagne de l'équipe la plus vieille de la LHJMQ s'amorce avec Antoine Samuel entre les poteaux. Malgré sa contre-performance face aux Saguenéens, Bernard s'en tient au plan de lui offrir ce premier départ. «Il ne faut pas juste se fier à sa dernière sortie, il faut prendre tout ce qu'il a fait au camp en considération. J'aime l'assurance qu'il dégage. Et avec la route parcourue l'an dernier, ce premier départ lui revenait. Par contre, on sait déjà que nos trois gardiens auront un volume appréciable de minutes dans les premières semaines. On veut les voir dans toutes les situations possibles. Je compare notre situation à celle des Foreurs l'an dernier. Ils ont amorcé la saison avec un point d'interrogation entre les poteaux, ça ne les a pas empêchés de très bien s'en sortir...»

Les Cataractes amorcent donc ce marathon de 68 matchs à Rimouski, face aux champions en titre de la Coupe du Président. Une conquête qui occasionnera une cérémonie protocolaire à laquelle participera le commissaire Gilles Courteau. Bernard n'a rien contre ces quelques minutes d'attente supplémentaire avant cette première mise en jeu attendue après un camp d'entraînement d'un mois.

«Tout le monde a hâte, c'est évident. Maintenant, je trouve ça l'fun de commencer contre les champions. C'est inspirant de voir une bannière s'ajouter dans les hauteurs d'un aréna. Comme équipe, je pense qu'on peut se nourrir d'un événement comme celui-là.»

Les Cataractes seront bien sûr privés des services d'Anthony Beauvillier (Islanders) et Dennis Yan (Lightning), partis vivre une première expérience professionnelle. Bernard n'attend pas ses deux vedettes offensives avant octobre. Alexandre Coulombe n'est pour sa part pas rétabli d'une blessure au bas du corps, alors il regardera ses coéquipiers des lignes de côté.

Finalement, pas de nouvelles dans le dossier d'Alexander Dergachev, qui a amorcé la saison dans la KHL. Il serait surprenant que le gros Russe de 19 ans rejoigne les Cataractes avant la Super Série Subway.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer