Répétition générale pour les Cataractes

Antoine Samuel... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Antoine Samuel

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est déjà l'heure de la répétition générale pour les Cataractes jeudi soir au Centre Gervais Auto. Ce long calendrier préparatoire se termine par un rendez-vous avec les Saguenéens de Chicoutimi, une semaine avant le coup d'envoi de la saison régulière face à l'Océanic à Rimouski.

Le pilote Martin Bernard espère évidemment que sa troupe va saisir l'occasion pour se démener un peu plus qu'elle ne l'a fait face à l'Armada vendredi dernier. «On a perdu bien des bagarres le long des rampes lors de ce match-là, parce qu'on s'est fait dominer point de vue travail. Ce n'est pas notre identité, on doit revenir à nos bonnes habitudes», lance le patron des Shawiniganais, qui va pour un deuxième match d'affilée se priver des services de Dennis Yan et Anthony Beauvillier, qui vont rater le début de la prochaine campagne. «On doit s'habituer à jouer sans eux pour un bout. On a essayé des combinaisons vendredi dernier, ça n'a pas été très concluant. Alors on va en essayer d'autres. C'est important de créer de la chimie au sein du groupe.»

Les Cataractes vont confier le filet à Antoine Samuel, qui en sera seulement à un deuxième départ depuis le début du camp. Ce qui ne l'empêche pas de jouir de la confiance de Bernard, qui a déjà statué qu'il serait son gardien partant jeudi prochain. «C'est le plan qu'on a tracé, et c'est la raison pour laquelle c'est lui qui obtient ce dernier match préparatoire. J'aime comment il se comporte depuis le début du camp, j'aime sa façon de compétitionner. On voit que le travail entamé l'an dernier porte fruit. Il n'a pas eu à recommencer à zéro lorsqu'il est revenu cet été. Il mérite d'obtenir le premier départ.»

Outre Beauvillier et Yan, un seul autre joueur n'est pas disponible jeudi soir, soit Alexandre Coulombe qui soigne toujours une blessure à un pied. Le vétéran de 20 ans poursuit actuellement sa convalescence au domicile familial. Il devrait être en mesure de recommencer à patiner dans deux semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer