Les Cataractes ont aligné un sixième gain de suite samedi

Storm Phaneuf a bien fait samedi face à... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Storm Phaneuf a bien fait samedi face à ses anciens coéquipiers, mais il n'a pu les empêcher de signer une sixième victoire d'affilée.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une bête noire, c'est difficile à dompter! Les Saguenéens de Chicoutimi ont été incapables de signer un premier gain cette année aux dépens des Cataractes, qui ont profité de performances inspirées de Dennis Yan et Antoine Samuel pour l'emporter 4-1 samedi après-midi devant plus de 3000 personnes réunies au Centre Gervais Auto.

Les Saguenéens ont pourtant dirigé 41 tirs sur la cage défendue par Antoine Samuel, qui n'avait qu'une seule victoire à son dossier avant de les affronter. Or Samuel a été très solide, n'étant battu que lors d'un double avantage numérique en première période.

Yan s'est chargé du spectacle à l'autre bout de la patinoire. Évoluant pour une deuxième journée devant son agent Igor Larionov, l'Américain a gonflé à quatre sa récolte de buts en fin de semaine, avec un doublé.

Ne vous fiez pas au pointage, la marque a été serrée du début à la fin. Les Cataractes ont travaillé de façon à protéger une courte avance de 2-1 en fin de troisième, jusqu'au filet d'Alex Pawelchyk inscrit dans un filet désert. Puis Giovanni Fiore a terminé le travail dans les dernières secondes alors que l'issue du duel était déjà réglée.

«J'avais hâte de voir comment on allait réagir, après un match aussi intense face aux Foreurs vendredi. On était un peu moins focus, un peu moins intense, mais on a quand même fait de belles choses. Je suis excessivement content pour Antoine (Samuel), il a fait plusieurs arrêts importants. Ce n'est pas évident, le rôle qu'il avait à jouer derrière Marvin Cüpper cette année, faut lui donner du crédit il travaille fort. C'est sécurisant de se préparer pour les séries en sachant que notre deuxième gardien est en confiance.»

Samuel parlait le même langage. «Depuis quelques semaines, je me sens très bien à l'entraînement. Mon début de saison difficile est derrière moi, je suis prêt à seconder Marvin pour les séries.»

Quant à Yan, il reconnaissait avoir été piqué par la visite de Larionov. «Je suis content qu'il soit venu ici, c'est une belle marque de confiance. Il m'a donné quelques trucs, et ils ont fonctionné en fin de semaine. Je peux jouer comme ça à tous les soirs, c'est à moi de prendre les moyens pour le faire. L'équipe va bien, nous sommes confiants depuis Noël, et je veux participer à ses succès.»

Larionov, présenté au tableau indicateur pendant le match, disait vendredi apprécier cette première visite dans la ville de l'électricité. «Dennis a obtenu une belle opportunité ici, on lui donne le temps de glace pour bien se développer. C'est à lui de faire preuve de constance, et d'élever son jeu lors des prochaines séries», faisait valoir cette légendu du hockey russe, qui ne veut pas spéculer sur ce qui va arriver à son protégé au prochain encan de la LNH. «Lors de cette journée-là, les équipes auront des décisions à prendre. Dennis ne peut contrôler ça, il ne peut contrôler que son propre jeu, alors c'est là-dessus qu'il doit se concentrer. Il a encore beaucoup de choses à améliorer, mais il a de beaux outils à sa disposition. Et il a la chance d'évoluer dans un environnement propice pour son développement, et qui lui donne en plus le privilège de vivre une nouvelle expérience. À lui d'en profiter.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer