Les Cataractes lancent un message clair aux Huskies

Dylan Labbé et Brandon Gignac célèbrent avec leur... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dylan Labbé et Brandon Gignac célèbrent avec leur coéquipier Alex Pawelczyk, à la suite de l'un des sept buts marqués par les Cataractes, dimanche, au Centre Gervais Auto.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Blanchis il y a une semaine à Rouyn-Noranda, les Cataractes ont pris les grands moyens dimanche après-midi pour lancer un message clair aux Huskies, un adversaire potentiel pour la première ronde des séries.

Dans un match où il y avait beaucoup d'intensité - et d'animosité - sur la surface de jeu, les Shawiniganais ont assez facilement dominé les échanges pour savourer un gain de 7-3.

L'offensive des Cataractes était en grande forme. Une exécution à point, une vitesse constante et une bonne dose de créativité ont permis aux locaux de se fabriquer une demi-tonne de chances de marquer, particulièrement sur l'avantage numérique. Samuel Harvey, un recrue de 16 ans des Huskies, a longtemps gardé son club dans le match avec ses prouesses mais au volume, il a fini par céder.

Les Cataractes ont réussi à se détacher des Huskies en début de troisième, lorsque Christophe Lalonde a donné les devants 3-1 à son club pendant une pénalité d'indiscipline écopée par Mathieu Lemay. Les visiteurs ont ensuite encaissé deux autres buts avant que les défensives des deux clubs fassent quelques cadeaux en fin de match, alors que les deux points à l'enjeu étaient déjà dans le frigo des locaux.

Six marqueurs différents (Gabriel Slight, Giovanni Fiore (2), Christophe Lalonde, Samuel Girard, Alex Pawelczyk et Brandon Gignac) pour les vainqueurs, qui ont fait briller la petite lumière rouge à quatre reprises en sept tentatives sur le jeu de

puissance. 

Anthony Beauvillier a pour sa part été limité à une passe, obtenue en fin de match alors qu'il a préféré offrir un filet abandonné à Dennis Yan plutôt que de tenter de décrocher son 43e but de la saison. Quelqu'un doute-il encore qu'il sera le prochain joueur de l'équipe à voir la lettre «C» brodée sur son maillot?

Bernard satisfait

Au terme de la rencontre, Martin Bernard a d'ailleurs salué le geste de Beauvillier, un signe selon lui du solide esprit d'équipe qui règne dans son vestiaire. Il ne cachait pas non plus être satisfait de l'effort de sa troupe. 

«On a joué tout un match de hockey. Solide d'un bout à l'autre. J'ai vu notamment un vétéran comme Christophe Lalonde offrir une très belle performance, opposé toute la soirée à Ryan Penny. Les Huskies nous avaient malmenés chez eux la semaine dernière, nous battant avec beaucoup d'intensité et du jeu physique. On s'est assuré de rebondir», livrait-il.

«On leur en devait une, aux Huskies! On s'en est parlé entre nous cette semaine, on voulait absolument venger notre échec de la semaine dernière, d'autant plus que nous savons qu'ils pourraient être nos rivaux en séries. Nous avons livré la marchandise», soulignait pour sa part Dylan Labbé, qui flaire la possibilité pour son club de grimper de quelques rangs au classement. «C'est très serré. Je pense que si on fait un top-5, les entraîneurs seront pas mal fiers de nous!»,

souriait-il.

Dans l'autre vestiaire, Gilles Bouchard savait exactement ce qui avait entraîné la perte de son club. «C'est l'indiscipline qui nous a fait mal! En fin de deuxième, on a eu une chance de marquer que l'on n'a pas saisie, et sur le jeu suivant, Lemay a écopé d'un quatre minutes sur lequel les Cataractes ont marqué le troisième but. Je vais donner du crédit aux Cataractes, ils ont joué avec plus d'intensité. De notre côté, on manquait de mordant», analysait l'ex-pilote des Estacades et des Patriotes, déçu pour son jeune portier. 

«Il nous a longtemps gardés dans le match avec des arrêts spectaculaires. C'est plate pour lui ce qui est arrivé par la suite. C'était pourtant un match important, on tente d'aller chercher l'avantage de la glace en séries nous aussi. On ne s'est pas

aidé.»

Les Cataractes vont maintenant se préparer à recevoir la visite des Remparts demain soir. Bernard, qui se débrouille avec cinq défenseurs réguliers depuis deux semaines, devrait pouvoir compter sur le retour au jeu d'Alexandre Coulombe. Quant à Alexis D'Aoust et Zachary Taylor, ils doivent reprendre leur place dans la formation le week-end prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer