Les Cataractes ne peuvent pas se permettre de ralentir

À ,911, Marvin Cüpper montre pour sa part... (Stéphane Lessard)

Agrandir

À ,911, Marvin Cüpper montre pour sa part le meilleur pourcentage d'arrêts de la LHJMQ, un statut qu'il va tenter de protéger d'ici la fin de la saison.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Si les Cataractes souhaitent toujours détenir l'avantage de la glace en première ronde des séries, ils ne peuvent se permettre de ralentir la cadence. Les deux défaites encaissées en Abitibi le week-end dernier les ont fait glisser en neuvième place, alors que les huit premiers échelons donnent accès à cet avantage tactique, psychologique... et financier!

Les Cataractes ont amassé 67 points en 59 matchs, et ils pourchassent trois clubs qui sont à deux points ou moins d'eux. Les Foreurs de Val-d'Or, le Phoenix de Sherbrooke et les Sea Dogs de Saint-John sont les trois cibles des Shawiniganais et ils ont tous moins de matchs à livrer qu'eux d'ici la fin du calendrier. En ce sens, l'affrontement de ce soir face aux Voltigeurs de Drummondville, qui n'ont qu'un gain à leurs 10 dernières sorties, pourrait être crucial.

«Il y a un gros deux points sur la table, c'est évident. Mais tous les matchs seront importants d'ici la fin de la saison, et il faut les prendre un à la fois. On affronte un club qui donne du fil à retordre à tout le monde, et qui a battu l'Océanic il n'y a pas si longtemps», prévenait Martin Bernard, vraiment pas satisfait de l'effort de sa troupe lors du deuxième match en Abitibi face aux Huskies.

«Un match bon pour la poubelle! On a montré aux gars leurs erreurs sur vidéo, ce n'était pas joli. Quand tu gagnes, il faut que tu saches pourquoi. Et c'est la même chose quand tu perds.»

Au plan individuel, plusieurs joueurs tenteront de profiter des trois dernières semaines pour atteindre des plateaux importants. Avec 40 buts à sa fiche, Anthony Beauvillier peut encore rêver de devenir seulement le deuxième patineur de 17 ans dans la riche histoire de la concession à atteindre le cap des 50 filets. Il lui manque par ailleurs 14 points pour s'offrir une saison de 100 points. Christophe Lalonde (32) cogne quant à lui au club des 40 buts, tandis que Dennis Yan (25) et Gabriel Slight (26) pourraient atteindre la marque des 30 filets.

À ,911, Marvin Cüpper montre pour sa part le meilleur pourcentage d'arrêts de la LHJMQ, un statut qu'il va tenter de protéger d'ici la fin de la saison. C'est d'ailleurs Cüpper qui sera lancé dans la mêlée mardi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer