L'avantage de la glace dans la mire des Cataractes

«C'est un bon duel qui peut nous aider... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

«C'est un bon duel qui peut nous aider à nous préparer pour les séries éliminatoires», mentionne Martin Bernard, en parlant des Foreurs.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les joueurs des Cataractes de Shawinigan n'auront pas pu dormir à la maison longtemps. Après une séquence de trois matchs dans les provinces maritimes il y a deux semaines, c'est maintenant en Abitibi-Témiscamingue que les Shawiniganais feront deux arrêts, et ce, dès vendredi soir à Val-d'Or.

Si le premier voyage avait servi à cimenter le rôle de chacun de ses troupiers, celui-ci visera à s'assurer de l'avantage de la glace en séries éliminatoires.

«Ça nous fait pas mal de millage, c'est bon pour les Air Miles! Les Foreurs sont une équipe qui va vraiment bien. Ils ont beaucoup d'attaque et ils marquent le plus de buts dans la ligue. C'est un bon duel qui peut nous aider à nous préparer pour les séries éliminatoires. Il y a une probabilité de les rencontrer en première ronde et je pense que c'est pourquoi nous devons faire les choses correctement», mentionne Martin Bernard.

Les Foreurs vont en effet très bien, eux qui sont repartis gagnants de leurs six dernières sorties. Poussés par les deux Anthony, Beauregard et le Trifluvien Richard, ainsi que Nicolas Aubé-Kubel, ils ne sont plus qu'à trois points des Cataractes au classement général.

Giovanni Fiore tentera de poursuivre sur sa séquence de cinq matchs avec au moins un point, pour un total de neuf. Bernard était d'ailleurs bien satisfait du boulot qu'il effectue en compagnie d'Olivier Caouette et Alex Pawelczyk en défensive, en plus du bonus offensif des derniers matchs. «C'est un trio qui est plus appelé à jouer contre les bonne unités de l'autre côté. Je suis très content de la manière dont il joue dernièrement.»

Sonné lors du dernier match par un coup à la tête, Anthony Beauvillier sera en mesure de prendre part à la rencontre, lui qui a évité la commotion cérébrale.

Derrière, Marvin Cüpper sera en poste.

Les Cataractes concluront leur voyage nordique samedi en se rendant au bout de la route 117 pour affronter les Huskies de Rouyn-Noranda.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer