Après les Aigles, les Orignaux au menu

Martin Bernard... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Martin Bernard

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Après l'avoir emporté lors de leur première sortie de ce voyage dans les maritimes, mercredi au Cap-Breton, les Cataractes se mesureront aux Mooseheads d'Halifax vendredi soir. Un match aux allures similaires à celui qu'ils ont disputé mercredi.

Tout comme les Screaming Eagles, les Mooseheads traversent une bonne séquence avec quatre victoires en six rencontres. Et tout comme les Eagles, les Mooseheads tentent de rattraper les Shawiniganais au classement. Un affrontement printanier n'est pas à exclure entre les deux équipes.

«Sans dire qu'on veut leur laisser un message pour les séries, on veut performer et on veut que les gars accomplissent les tâches et les rôles demandés. C'est ce qui est important avant tout», souligne l'entraîneur Martin Bernard.

Ce dernier s'attend à un match offensif, particulièrement avec la force de frappe européenne des Orignaux. «C'est une équipe qui a du punch à l'attaque avec Nikolaj Ehlers et ses 72 points. Ils ont aussi Timo Meier ainsi qu'un autre bon trio avec (Philippe) Gadoury et (Danny) Moynihan. Ils sont capables de marquer des buts et ils compétitionnent. Ce sera un match axé sur la vitesse.»

Les Mooseheads continuent de se battre pour obtenir le huitième rang des Cataractes et l'avantage de la glace en première ronde, et ce, malgré la transaction majeure effectuée durant le temps des Fêtes avec les Remparts de Québec.

«Ils ont sorti Matt Murphy et Zach Fucale. Ce sont deux gros morceaux, mais en même temps ils n'ont pas chuté au classement», note le pilote, qui enverra Marvin Cüpper faire la besogne devant le filet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer