Classique hivernale: un premier match féerique

Les cérémonies d'avant-match ont été hautes en couleur.... (PHOTO: SYLVAIN MAYER)

Agrandir

Les cérémonies d'avant-match ont été hautes en couleur.

PHOTO: SYLVAIN MAYER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) Un mercure clément, une victoire des favoris locaux 4-2, une atmosphère endiablée accompagnée de plusieurs flocons venus agrémenter le décor. Le premier match de la Classique hivernale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a comblé les attentes des organisateurs et partisans réunis vendredi soir aux Grandes estrades Coors Banquet du Festival western de Saint-Tite.

Alors que la neige se faisait de plus en plus insistante en troisième période, les 5900 amateurs réunis en plein air s'époumonaient pour encourager les Cataractes qui sont parvenus à renverser leurs éternels rivaux, les Tigres de Victoriavile. Sans aucun doute, le party a levé.

«C'est hallucinant. L'ambiance est très festive. Ça ressemble aux grands événements sportifs américains qu'on voit à la télé», s'emballait le directeur général et actionnaire des Cataractes, Martin Mondou.

Si le mercure a fait craindre le pire au cours de la semaine, affichant même jusqu'à -30°C, la météo s'est finalement avérée idéale pour le confort des amateurs. Tout se prêtait pour une sortie en famille réussie.

«C'est un très beau happening. Il y a beaucoup d'ambiance. C'est un setup digne des grandes ligues. Ils ont dépensé beaucoup et ça paraît», a mentionné Christian Mongrain, qui avait amené son fils Dolan à ses côtés pour l'occasion. «C'est vraiment hot!», a ajouté le jeune.

Amateur des Cataractes habitant à Sainte-Thècle, Marc-André Marcotte était ravi de pouvoir profiter de cet événement unique, tout près de chez lui. «On avait l'amphithéâtre parfait pour ça. Tout est merveilleux», a-t-il commenté, accompagné par son oncle Guy Marcotte.

Au coeur de cette enceinte habituellement occupée par les cowboys, ce ne sont pas uniquement des partisans de hockey junior qui avaient fait le trajet jusqu'à Saint-Tite, vendredi soir. «L'idée est géniale. Je suis très content d'être ici. Le site est super tout comme l'ambiance», a dit Philippe Courchesne, de Saint-Boniface.

Courteau satisfait

Aux premières loges pour assister à cette première rencontre historique, le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, se faisait très élogieux envers le comité organisateur de l'événement.

«Les installations sont extraordinaires, l'ambiance dans les estrades est phénoménale et les deux équipes ont présenté un très bon spectacle. On ne peut pas demander mieux», a-t-il vanté.

Assis pas très loin du commissaire de la LHJMQ, le maire de Shawinigan, Michel Angers, était aux anges devant le spectacle offert. «On a droit à un événement exceptionnel. C'est une immense fierté d'accueillir cette première chez nous, en Mauricie. Je ne suis pas certain qu'il y ait un plus bel endroit au Québec pour présenter un événement comme ça», a-t-il dit, au même moment où les Cataractes inscrivaient leur troisième but du match.

Son homologue de Victoriaville, Alain Reyes, appréciait tout autant le spectacle, malgré un résultat défavorable pour ses favoris. «Je ne sais pas comment la LHJMQ va faire pour trouver une aussi belle place, mais c'est clair que c'est quelque chose que la ligue doit revivre dans les prochaines années», a mentionné le premier magistrat dont la ville avait manifesté un certain intérêt pour présenter un match extérieur en 2011, sans toutefois aller de l'avant avec le projet.

Quant à la qualité de l'exécution des deux équipes, elle était reléguée à l'arrière-plan, l'ambiance électrique prenant le dessus sur l'aspect hockey. «On n'a pas vu de jeu scientifique. Ça demeure un match très simple, mais (Anthony) Beauvillier a quand même réussi à marquer tout un but!», a commenté Martin Mondou.

Les Cataractes disputeront le deuxième volet de la Classique hivernale de la LHJMQ dès cet après-midi en recevant les Remparts de Québec à compter de 16 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer