Enfin une victoire pour Bernard à Victoriaville!

Martin Bernard était très heureux de signer un... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Martin Bernard était très heureux de signer un premier gain à Victoriaville depuis son retour dans la LHJMQ l'an dernier.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Ça prenait quelque chose d'exceptionnel à Martin Bernard pour arriver à battre les Tigres à Victoriaville! Le pilote des Cataractes l'a obtenu de son jeu de puissance, qui a été sensationnel samedi pour lui permettre de savourer un premier gain au Colisée Desjardins face à l'équipe qui lui avait donné sa première chance dans la LHJMQ. L'avantage numérique shawiniganaise a produit cinq buts en six essais, et il a permis aux visiteurs de quitter les Bois-Francs avec une victoire de 7-5.

Les Cataractes tiraient pourtant de l'arrière 5-2 après 40 minutes mais au milieu de la troisième, Christophe Lalonde a ouvert les écluses en rapprochant son équipe à un seul but. Le reste du boulot a été produit par un jeu de puissance en feu!

«Honnêtement, même si on tirait de l'arrière par trois buts après deux périodes, j'avais espoir qu'on revienne dans ce match. Ce n'était pas parfait, mais on faisait de bonnes choses. On a été malchanceux sur le premier but des Tigres, on a vu des choses bizarres en deuxième. Malgré ça, les gars n'étaient pas abattus, tout le monde avait la tête haute. Le reste du match, il appartient à notre jeu de puissance. Je n'avais jamais vu un jeu de puissance aussi productif au cours d'un seul match. Ça fait du bien!»

Christophe Lalonde (truc du chapeau) et Gabriel Slight (deux buts et trois passes) ont dirigé l'attaque des vainqueurs, Dennis Yan et Nicholas Welsh ont eux aussi fait briller la petite lumière rouge derrière Chase Gaudet, tandis qu'Anthony Beauvillier et Dylan Labbé ont chacun enregistré trois passes.

Cette performance étire à quatre la série victorieuse des Cataractes et, fait à noter, trois de ces quatre gains ont été acquis sur la route où l'équipe avait du mal à collecter des points depuis le début de la saison. «Et on a joué à des endroits où c'est difficile de gagner, à Gatineau, à Sherbrooke et à Victoriaville. C'est quelque chose qui nous réjouit, particulièrement cette dernière à Victoriaville puisque nous venons de dompter notre bête noire!», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer