Vivement les vacances pour les Cataractes

Le gardien des Cataractes Marvin Cüpper a été... (Photo: IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

Le gardien des Cataractes Marvin Cüpper a été fidèle à lui-même en réalisant 39 arrêts. Le hic, c'est que les joueurs devant lui ont pris le Phoenix un peu trop à la légère...

Photo: IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Sherbrooke) Vivement les vacances dans le camp des Cataractes! Visiblement à bout de souffle, les Shawiniganais ont été battus 2-1 par le Phoenix à Sherbrooke jeudi soir, à leur dernière sortie avant Noël. Humiliés 8-2 samedi dernier au Centre Geravis Auto, les Sherbrookois avaient plus de jus que leurs visiteurs, et la marque finale donne l'heure juste sur l'équipe qui a déployé le plus d'énergie jeudi.

Les Cataractes ont quand même été dans le coup jusqu'à la fin. Dans la dernière minute de jeu, ils ont bénéficié d'un jeu de puissance et avec Marvin Cüpper rentré au banc, ils ont attaqué la forteresse défendue par Alex Bureau, sans succès. Après avoir été passé à la moulinette par l'offensive des Cataractes samedi, le gardien trifluvien de 18 ans a rebondi de belle façon en stoppant 36 rondelles. Marvin Cüpper a de son côté été fidèle à lui-même, avec une récolte de 39 arrêts.

Carl Neill avait donné l'avance aux locaux en première en touchant la cible durant un double avantage numérique. Les Cataractes ont répliqué en deuxième avec le 25e filet d'Anthony Beauvillier, inscrit également sur le jeu de puissance. C'est Cameron Darcy qui a départagé les deux clubs au tableau en début de troisième, la rondelle ayant tout juste franchi la ligne des buts.

«C'est décevant. Les gars sont tombés dans le piège. Ils ont regardé l'alignement, ils ont vu qu'il manquait de gros morceaux de l'autre côté. Ils avaient battu cette équipe 8-2 samedi, alors ils ont peut-être pris les choses à la légère. De l'autre côté, Judes (Vallée) a pris des actions cette semaine (comprendre deux pratiques punitives dimanche!), son équipe était prête. Ça explique le pointage. Pour le reste, le congé tombe à point», faisait valoir Martin Bernard.

Dans l'autre camp, Vallée se montrait satisfait. «On ne jouait pas bien dernièrement, il fallait corriger le tir et c'est ce que les gars ont fait. Il nous manquait de très bons éléments, mais nos jeunes ont travaillé. On a eu un bon départ, les gars voulaient. Notre gardien a fait de bons arrêts, mais on a fait face aussi à un excellent gardien. Cüpper fait de l'excellent boulot pour les Cataractes», racontait le pilote du Phoenix.

De son côté, Bureau disait avoir apprécié le geste de Vallée de lui redonner le filet après une soirée difficile samedi. «On a eu de bonnes discussions cette semaine, Judes m'a montré qu'il avait confiance en moi. Une mauvaise soirée, ça peut arriver, l'important c'est de rebondir et d'afficher le plus de constance possible. C'est une grosse victoire pour nous, on voulait partir en vacances avec le sourire aux lèvres. Personne n'aime manger une volée comme celle de samedi dernier, on s'est repris de la bonne façon.»

Carnet de notes

Mathieu Olivier va prendre la direction de Shawinigan après le congé de Noël. Le teigneux attaquant de 17 ans viendra compléter la transaction concoctée avec les Wildcats de Moncton il y a trois semaines, qui avait permis dans un premier temps à Christophe Lalonde de déménager en Mauricie en retour de choix de deuxième et troisième tours.

Olivier avait connu une campagne très intéressante à 16 ans l'an dernier mais les premiers mois de 2014-15 semblent plus difficile pour lui. Il y avait quand même plusieurs équipes intéressées à ses services lorsque les Wildcats ont décidé de le placer sur le marché...

Acquis en début de semaine par les Cataractes, Louis-Philip Fortin est venu rencontrer l'état-major de l'équipe avant le match face au Phoenix. S'il ne soignait pas actuellement une blessure à l'épaule, le défenseur de 16 ans qui s'aligne avec les Cantonniers de Magog aurait disputé le match hier face au Phoenix.

«Je suis super content de la transaction! J'ai beaucoup de famille en Mauricie, et il y a le fait aussi qu'il y a beaucoup de congestion à la position de défenseur chez les Sea Dogs», faisait valoir Fortin, qui va s'amener en Mauricie après la pause de Noël pour une période d'au moins deux semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer