Le Séminaire Sainte-Marie s'associe aux Cats

Le programme de hockey du SSM fera peau... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le programme de hockey du SSM fera peau neuve dès janvier, alors que les Cataractes de Shawinigan donneront un bon coup de main à l'institution. Joël Duguay, deuxième sur la photo, sera à la tête de celui-ci. Il est ici accompagné par le président des Cataractes, Claude Lessard, le directeur du SSM, Richard Gaudreault, et le directeur général des Cataractes, Martin Mondou.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une offre de la sorte, ça ne se refusait pas. Le Séminaire Sainte-Marie et les Cataractes de Shawinigan feront dorénavant équipe afin de pousser vers le niveau supérieur le jeune programme de hockey de l'institution.

«Une occasion comme celle-là se présente une fois dans la vie d'une école et je pense que ça marque un tournant pour le présent et le futur du SSM», croit le directeur de l'institution, Richard Gaudreault.

C'est l'entraîneur des gardiens de l'équipe, Joël Duguay, qui sera à la tête du programme, lui qui a déjà été impliqué dans de telles aventures dans le Bas-Saint-Laurent avec des écoles publiques et privées. Dès son arrivée, Duguay s'est empressé d'apporter quelques changements afin de permettre à ses joueurs, majoritairement de secondaire I et II, d'obtenir plus de temps de glace. Le nombre de pratiques passera ainsi de six à douze, des mois de janvier à mars.

«C'est ma première approche afin de relancer le programme, note-t-il. Des mois d'avril à juin, il pourrait y avoir d'autres séances sur glace, sinon il y en aura 12 hors glace avec un volet multisport afin de développer des habiletés multiples. Nous allons leur offrir un encadrement complet.»

Ces heures de glace supplémentaires dépendront d'une entente avec la Ville, mais Richard Gaudreault semblait optimiste à ce sujet.

Le SSM espère que cette nouvelle coopération permettra de faire grandir son programme de hockey. Bien évidemment, l'école tentera d'accroître son recrutement de garçons grâce au renouvellement de son programme. On souhaite fonder des groupes de niveaux benjamin, cadet et juvénile.

«Une école privée doit représenter, pour tout ceux qui y envoient leurs enfants, une valeur ajoutée. Celle-ci doit se retrouver au niveau académique, mais aussi au niveau sportif. L'organisation des Cataractes va nous permettre de développer un hockey qui va être intéressant pour les jeunes et qui permettra d'attirer beaucoup de jeunes hommes.»

En plus de Duguay et de Sylvain Pelletier, qui étaient déjà en place, les jeunes hockeyeurs pourront compter sur les services de l'adjoint chez les Cataractes Steve Larouche, de l'attaquant du Blizzard de Trois-Rivières Jonathan Bellemare, qui a déjà fait la pluie et le beau temps à l'aréna Jacques-Plante, ainsi que du capitaine des Patriotes de l'UQTR, Tommy Tremblay.

Les jeunes joueurs présents lors de l'annonce semblaient d'ailleurs très heureux de voir un encadrement de la sorte faire son apparition au Séminaire.

«Je pense que ça va vraiment nous aider, même plus que le hockey civil. Ils vont nous donner des trucs. Je pense que les pratiques vont devenir des ateliers», souligne Elliott Mondou

«C'est spécial de voir que nos entraîneurs dirigent dans la LHJMQ ou encore ont joué dans la LNH, en Europe, dans les plus hauts calibres. De les avoir comme coachs, c'est inespéré», se réjouit Pierre Gaulin Jr.

Le nouveau programme sera avant tout centré sur les habiletés techniques des joueurs, bien plus que sur les systèmes de jeu. D'ailleurs, les joueurs qui y seront ne feront pas nécessairement partie de l'équipe de l'institution et pourront continuer leur parcours au niveau civil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer