L'arrivée de Christophe Lalonde a réjoui le vestiaire shawiniganais

L'arrivée de Christophe Lalonde avec les Cataractes est... (Photo: Archives, Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'arrivée de Christophe Lalonde avec les Cataractes est perçu comme un signe de confiance envers le groupe en place selon Anthony Beauvillier.

Photo: Archives, Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Blainville) Foi d'Anthony Beauvillier, l'acquisition de Christophe Lalonde est décodée comme une belle marque de confiance envers les membres du vestiaire qui se défoncent depuis le début de la saison afin de se bagarrer avec les meilleures équipes du plateau. L'attaquant vedette de 17 ans croit que Lalonde aura un impact majeur à court terme.

«C'est très motivant, très encourageant de voir l'équipe aller chercher du renfort. C'est une belle récompense, on le voit comme une marque de confiance envers le groupe en place», témoignait Beauvillier, qui a aimé évoluer en sa compagnie. «Il est facile à repérer sur la glace. Tu vois qu'il a de l'expérience, qu'il sait où se placer. Une petite période d'adaptation est normale mais déjà, nous étions confortables ensemble sur la glace.»

Lalonde en arrivait à la même conclusion, lui qui aurait toutefois aimé contribuer davantage hier. «Une forme de gymnase, ce n'est pas comme une forme de match! J'ai du travail devant moi cette semaine à l'entraînement pour aiguiser complètement mes réflexes. J'ai quand même aimé notre façon de se compléter. Beauvillier voit très bien le jeu, tandis que (Olivier) Caouette n'hésite jamais à foncer dans le tas! Une couple de pratiques ensemble, et tout sera en ordre», prévoit-il.

La petite peste dit avoir adoré la façon dont il a été accueilli dans le vestiaire. Vestiaire où il sera appelé avant longtemps à assumer du leadership. «Ça va se faire naturellement. Je suis comme ça, je prends de la place mais je veux que ça se fasse de la bonne façon. Je viens d'arriver, et il y a déjà un groupe de leaders en place. Graduellement, je vais simplement donner un coup de main», confie Lalonde, qui agissait comme capitaine chez les Wildcats.

«Ça faisait un peu bizarre de me voir dans ce gilet en début de match mais plus le match avançait, mieux je me sentais. C'est devenu mon gilet à moi aussi aujourd'hui, je suis très content de faire partie des Cataractes.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer