Ranger partira premier, Camirand troisième

Andrew Ranger a obtenu la première place sur... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Andrew Ranger a obtenu la première place sur la grille de départ, dimanche après-midi au Grand Prix de Trois-Rivières.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Andrew Ranger fut le seul pilote à parcourir le circuit sous la barre des 1 minutes et 7 secondes (1:06,958), samedi lors des qualifications de la série NASCAR Pinty's, ce qui lui vaudra la première place sur la grille de départ, dimanche après-midi au Grand Prix de Trois-Rivières.

Andrew Ranger... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Andrew Ranger

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Alex Tagliani (1:07,001) et l'un des favoris locaux Marc-Antoine Camirand (1:07,123) suivront dans l'ordre sur la grille de départ, devant le gagnant des deux dernières éditions Kevin Lacroix, le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin et le meneur au championnat NASCAR, Alex Labbé.

Le frère de Louis-Philippe, Jean-François Dumoulin, a qualifié sa voiture en huitième position, mais à seulement 8 dixièmes de seconde du temps de Ranger. Ça promet, donc, pour l'épreuve du 50 Tours CanAm, dont le coup d'envoi sera donné à 14 h 20 dimanche.

«Je suis super content car ce matin, la voiture dansait en raison de problèmes de freins», résumait Ranger, qui sera en quête d'une cinquième victoire NASCAR à Trois-Rivières. Il n'a jamais fait pire que la deuxième place.

«La voiture était plus stable cet après-midi, je le constatais en entrant dans les virages.»

Incommodé par une bronchite, Tagliani côtoiera Ranger sur la ligne de départ. 

«Je ne suis pas à 100 %, se désolait Tag en toussant. Je n'en reviens pas, je sue des mains! On dirait que la patate va péter. C'est la première fois que je suis autant malade pendant un week-end de courses. Mais on va se battre!»

Camirand plus zen

Marc-Antoine Camirand avait le sourire facile sur l'estrade durant le point de presse, samedi soir. 

Il compte prolonger le plaisir pour l'épreuve principale, lui qui n'a jamais remporté la course reine du Grand Prix de Trois-Rivières, malgré ses succès dans les séries auxiliaires.

«C'est le temps! Je suis plus zen avec ma nouvelle équipe. Par contre, je devrai être prudent, ne pas être trop agressif car je ne veux pas compromettre le championnat de personne. En même temps, je veux prouver que j'ai ma place avec ces gars-là sur une base régulière.»

Les Dumoulin ne sont pas loin

Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin partiront respectivement de la cinquième et huitième position. Un peu déçus, les deux ont commis la même bévue pendant les qualifications.

«Dans le coin Ryan, mentionnait le cadet Dumoulin. Je suis deux dixièmes derrière le top 3 et c'est probablement le temps que j'ai perdu dans ce virage. Deux dixièmes, sur la planète des secondes, ce n'est rien! Mais c'est une longue course et nos freins sont en meilleure condition. Nous sommes confiants.»

Même constat pour son grand frère. «Il se passe toujours plein de choses pendant une course à Trois-Rivières et on se rapproche du groupe de tête.»

Tagliani avait réalisé le meilleur chrono des essais libres, samedi en début d'après-midi, bouclant le tracé en 1:07,742, 9 millièmes de seconde devant Louis-Philippe Dumoulin.

Kevin Lacroix, Marc-Antoine Camirand, Alex Labbé et Andrew Ranger suivaient dans l'ordre, tandis que Jean-François Dumoulin était neuvième.

La finale du 50 Tours CanAm aura lieu dimanche, à 14 h 20. Kevin Lacroix tentera alors de mériter sa troisième victoire de suite dans les rues de Trois-Rivières.

Coupe Nissan: King troisième

Dans la première de deux courses en Coupe Nissan Micra, Kevin King de Trois-Rivières est monté sur la troisième marche du podium, défendant du coup avec brio sa première place au championnat des pilotes.

Stefan Rzadzinski a gagné l'épreuve tandis qu'Olivier Bédard a fini deuxième. King essaiera de nouveau de se classer dans le top 3, dimanche, pour la dernière manche de cette série au GP3R.

CTCC: domination de la Ferrari

La Ferrari de Mario Guerin a dominé la compétition au GP3R alors que le pilote de Québec a remporté les trois courses de la programmation du Championnat canadien des voitures de tourisme.

Soulignons aussi les trois podiums du Trifluvien Paul Dargis dans la classe Touring, lui qui a bouclé sa fin de semaine avec la victoire dans la dernière épreuve, bénéficiant d'une rare bévue de Michel Sallenbach dans les secondes suivant l'ultime relance.

Le docteur Jocelyn Hébert de Bécancour n'a pas à rougir de sa prestation non plus. Aux prises avec une voiture capricieuse, il a néanmoins rallié l'arrivée en troisième place en GT Sport (sixième au total) lors de la deuxième manche de CTCC. Il s'agissait de son 21e podium en carrière au GP3R, ce qui lui permet de rejoindre Marc-Antoine Camirand au sommet dans l'histoire des top 3.

En Formule 1600, le Trifluvien Martin Brousseau fut le dernier pilote à franchir la ligne d'arrivée parmi les neuf toujours en piste, alors que six autres ont été contraints à l'abandon.

Inscrit en PROAM, Brousseau a terminé troisième de son groupe. Il pouvait donc monter sur le podium à son baptême de feu du GP3R, lui qui assiste à l'événement sans interruption depuis 1993.

Programme relevé

La journée de dimanche réserve une programmation de qualité pour les amateurs, d'autant plus que Dame Nature risque de collaborer.

En plus de la finale NASCAR, deux courses de prototypes sont au menu, une autre en Coupe Porsche GT3 et une dernière en Coupe Nissan Micra.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer