«2014, c'est loin!»

On jouera encore du coude dans les rues... (Olivier Croteau)

Agrandir

On jouera encore du coude dans les rues de Trois-Rivières dimanche et les frères Dumoulin (au centre de la photo) espèrent que la chance soit enfin de leur côté devant les leurs.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Cinquième du classement NASCAR Pinty's, Louis-Philippe Dumoulin espère revivre les émotions de 2014 cette fin de semaine sur le circuit de sa ville natale.

À l'époque, une bonne gestion de course combinée à une excellente tenue de route de sa voiture l'avait propulsé sous le drapeau à damier. Cette victoire le guiderait plus tard, cette saison-là, vers le titre national de la série. Il n'a toutefois plus gagné depuis. Bref, il est dû!

«Plusieurs podiums, mais pas de victoire. Nous sommes passés bien près par contre», rappelle le pilote de la voiture #47, confiant que la nouvelle suspension l'aidera en sortie de virage dans les rues sinueuses du parc de l'Expo. «On a complètement changé l'ADN du châssis aussi, je pense qu'on a trouvé les bons éléments pour être plus efficace sur la piste du GP3R. Les voitures sont hypothéquées ici, il faut sauvegarder les freins pour finir en force. Certains ont faim très tôt, mais je ne crois pas que ce soit la méthode à préconiser.»

Le plus jeune des deux frères Dumoulin fut victime de problèmes de freins en 2015 et 2016, ce qui l'a empêché de prétendre à la première place du podium.

Jean-François, de son côté, compte renverser la tendance de la présente campagne, admettant sans se défiler que les résultats ne sont pas ceux anticipés. «Septième au championnat, ça pourrait être mieux. La météo a encore le temps de changer, mais s'il y a de la pluie, je pense que je pourrais me débrouiller. Ce ne sont pas des situations qui me dérangent en temps normal, mais c'est certain qu'avoir à choisir, je préférerais du soleil pour remplir les gradins!»

L'aîné des Dumoulin a reçu un drapeau noir l'an passé pendant la course du 50 Tours CanAm, les officiels jugeant que l'état de sa voiture constituait un danger. Plus tôt dans l'épreuve, il avait endommagé sa carrosserie à la suite d'un contact. Les officiels avaient toutefois rendu cette décision plusieurs tours plus tard alors que J-F occupait la sixième place.

«Je peine encore à comprendre pourquoi j'ai reçu ce drapeau. C'est malheureux, mais c'est derrière nous!»

Marc-Antoine Camirand, lui, avait dû se contenter de la 15e place, en raison d'un bris de tuyau du radiateur. Ça ne se reproduira pas, promet la fierté de Saint-Léonard-d'Aston. «On a un bon char et on ne sera pas très loin de la victoire. On l'a vu à Mirabel et Toronto où, même avec une gaffe de pilotage, j'ai failli l'emporter. Il faudra que je sois intelligent, patient et que j'agisse au bon moment», souligne celui qui estime miser sur la voiture la mieux préparée de sa carrière.

Qui gardera le record?

La semaine dernière, Marc-Antoine Camirand est devenu le nouveau recordman du GP3R pour le nombre de podiums en dépassant Jocelyn Hébert, qui en comptait 20. Mais le Léonardais avait un avantage sur le «Doc» Hébert, puisque le vétéran n'était pas en action lors du week-end du rallycross. Les rôles seront inversés dès vendredi soir.

En effet, le vétéran coureur de Bécancour participera à deux épreuves lors du week-end à bord de son Acura au numéro 89 au sein du Championnat canadien de voiture de tourisme (CTCC). Hébert aura donc l'occasion d'égaler le record vendredi soir alors que la série clôturera la première journée d'activités.

Quant à Camirand, même s'il possède une voiture en mesure de participer à la course de CTCC, il a préféré se concentrer sur sa participation en NASCAR Pinty's.

«S'il réussit deux podiums, ce sera correct. Je me reprendrai l'an prochain. Théoriquement, il me reste plus de Grand Prix que lui!», a rigolé Camirand, le cadet d'Hébert par plus d'une décennie.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer