King souhaite régner

À sa deuxième participation au Grand Prix de... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

À sa deuxième participation au Grand Prix de Trois-Rivières dans la série Nissan Micra, le Trifluvien d'adoption Kevin King ne vise rien de moins que les grands honneurs.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il avait dû se contenter d'une quatrième place en 2015, mais n'allez pas croire qu'il sera satisfait de terminer au pied du podium en 2016.

À sa deuxième participation au Grand Prix de Trois-Rivières dans la série Nissan Micra, le Trifluvien d'adoption Kevin King ne vise rien de moins que les grands honneurs.

King sera assurément un des favoris pour sortir vainqueur de l'épreuve, lui qui a remporté quatre courses en plus de décrocher le même nombre de pole position en dix étapes cette saison. Le pilote de Sorel-Tracy Nissan occupe présentement le quatrième rang du classement général des pilotes.

«Je suis content de ma saison jusqu'à maintenant. J'ai le budget pour pouvoir compétitionner avec les gros noms et je suis un pilote plus expérimenté que l'an dernier. Tous les éléments sont là pour que je puisse aspirer à la première position», souligne le principal intéressé.

Adepte du karting depuis l'âge de 11 ans, le natif de Sherbrooke est venu s'installer en Mauricie en 2008 afin de pouvoir exercer sa passion avec l'équipe PSL Karting à Trois-Rivières. Ce dernier a d'ailleurs fait la loi et l'ordre dans cette discipline au cours de ces années, ayant décroché plusieurs championnats canadiens et quelques titres aux États-Unis au passage.

Même s'il a roulé à plusieurs reprises sur le circuit de Trois-Rivières, le pilote de 24 ans se réjouit de courir à nouveau dans sa ville d'adoption, où sa famille et plusieurs amis seront présents.

«C'est spécial de courir ici, il y a une petite motivation supplémentaire. L'événement est unique et le circuit également.»

Il est vrai que le parcours trifluvien n'en est pas un ordinaire. King affirme qu'il devra effectuer une course intelligente s'il souhaite se démarquer des 25 autres pilotes et faire agiter le drapeau à damier en premier.

«La piste est moins étroite que sur un parcours normal et l'asphalte n'est pas aussi belle que sur les circuits permanents. Il faudra être patient sinon plusieurs accidents pourraient survenir.»

Comme le veut la tradition en série Nissan Macra, deux courses auront lieu au cours du week-end. King sera donc en action samedi à 16 h et dimanche 11 h. Le coureur de 24 ans est catégorique; il ne vise rien de moins qu'un doublé. Il s'agirait d'un belle vitrine pour King, qui aimerait participer au Rally Cross l'an prochain et éventuellement faire le saut en série NASCAR.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer