C'est reparti au parc portuaire

Un concours d'arrêts aux puits a été organisé... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un concours d'arrêts aux puits a été organisé mercredi afin de venir en aide financièrement au jeune pilote Jean-Philippe Jodoin, champion défendant en Formule 1600.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Après un bref intermède de quelques jours à peine, les activités entourant le 47e Grand Prix de Trois-Rivières repartent de plus belle ce jeudi, avec une deuxième parade en une semaine, cette fois mettant en vedette les camions de la série NASCAR Pinty's.

Le nouveau trophée perpétuel qui sera remis au... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le nouveau trophée perpétuel qui sera remis au gagnant de l'épreuve de NASCAR au GP3R.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Les pilotes de l'épreuve reine de ce deuxième week-end termineront leur trajet au parc portuaire, où devraient encore les attendre plusieurs centaines de personnes. Parmi eux, on retrouvera notamment les frères Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin, Alex Tagliani, Valérie Chiasson, Andrew Ranger, Alex Labbé, Jeffrey Earnhardt et Marc-Antoine Camirand, pour ne nommer que ces derniers.

L'épreuve du 50 Tours Can-Am de dimanche après-midi promet d'être excitante encore une fois cette année. Les dirigeants et une équipe de bénévoles du GP3R ont d'ailleurs présenté, mercredi, le nouveau trophée perpétuel qui sera remis au gagnant de l'édition 2016.

Il s'agit en fait d'un bidon de ravitaillement décoré afin de rendre hommage aux vainqueurs des courses passées et futures. Le nom de Louis-Philippe Dumoulin, gagnant en 2014, côtoie ceux de Ranger, Kevin Lacroix, Kerry Micks, Robin Buck et D.J. kennington. Cette initiative, saluée par le directeur général Dominic Fugère, revient à Serge Groleau et Kim Fréchette.

«Les gars ont trouvé une symbolique car ce bidon a rempli des voitures, donc il a une histoire», sourit Fugère, impatient de présenter ce nouveau trophée dimanche, au terme de la course principale de son Grand Prix.

Concours d'arrêts aux puits

C'est connu, il y a du talent en course automobile au Québec. Seulement, la question du financement revient presque toujours hanter les plus beaux espoirs. 

C'est le cas de Jean-Philippe Jodoin dont le père, Rémi, a eu l'idée d'organiser un concours d'arrêts aux puits afin d'amasser des fonds pour la saison de son fils, champion 2015 en Formule 1600.

Les Jodoin invitaient mercredi quatre équipes d'entreprises à participer au concours, qui consistait à changer les pneus sur la Mygale de l'écurie Britain West. 

Ils espèrent que l'activité deviendra une tradition au GP3R.

«Tout est une question de budget. J'ai reçu huit offres pour conduire dans des séries différentes, dont une en Europe. Je pense que si on se prend plus à l'avance à l'avenir, il y a moyen de préparer un gros concours avec plusieurs équipes», estime le jeune pilote de 21 ans de Blainville.

Au final, deux équipes ont été assez rapides pour réussir à changer les pneus en moins de 20 secondes.

L'histoire ne dit pas cependant si Jodoin a décidé d'enrôler le groupe en vue de ses deux courses de la fin de semaine!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer