Formula Drift Canada: Langlois y prend goût

Les spectateurs ont apprécié les démonstrations offertes par... (Olivier Croteau)

Agrandir

Les spectateurs ont apprécié les démonstrations offertes par les pilotes Formula Drift Canada, qui se produisaient au GP3R pour une deuxième année consécutive.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Deuxième il y a un an sur le même circuit, Martin Langlois de Trois-Rivières a terminé troisième de la compétition de la série Formula Drift Canada dimanche.

Langlois a de nouveau tracé un excellent parcours pendant les manches éliminatoires, réussissant à atteindre le duel pour la troisième place, duel qu'il a gagné.

Même si les courbes ne semblent pas assez prononcées pour la pratique du dérapage contrôlé, les spectateurs ont apprécié les démonstrations offertes par les pilotes, qui se produisaient au GP3R pour une deuxième année consécutive.

Certains se plaignaient de ne pas miser sur un espace assez dense pour déraper, mais la venue de ces pilotes a permis de combler les temps morts entre les épreuves de rallycross, de RX Lites, de motos et de véhicules côte à côte.

«Le temps de piste était limité, nous n'avons pas pu effectuer nos qualifications, mais c'est quand même agréable», notait Langlois, avant de prendre part à sa dernière démo de la journée. «Ils doivent être conscients que le Grand Prix n'est pas un événement unique de Formula Drift Canada, soupèse le directeur général du GP3R Dominic Fugère. C'est comme ça aussi pour la série Porsche GT3 Cup quand elle vient ici. Tu dois être en mesure de moduler tout ça.»

Contrairement à Langlois, l'autre Trifluvien en piste, Tomy Boisvert-Bellemare, n'a pas été en mesure de compléter les activités en raison de problèmes mécaniques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer