Solberg transporté à l'hôpital

Cette finale aura été tout sauf représentative de... (Olivier Croteau)

Agrandir

Cette finale aura été tout sauf représentative de la fin de semaine de Petter Solberg. Celui-ci a survolé la piste trifluvienne en remportant trois des quatre manches qualificatives auxquelles il a pris part.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce qui était une finale difficile pour Petter Solberg s'est transformé en catastrophe, et ce, après la fin de la course. Le favori de la foule a été transporté à l'hôpital après avoir été impliqué dans un incident inusité.

Petter Solberg a été transporté au centre hospitalier... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

Petter Solberg a été transporté au centre hospitalier à la suite d'un accident. 

Olivier Croteau

Sous la pluie lors de cette dernière épreuve de la journée, le Norvégien n'a pas trouvé le moyen de générer de la vitesse. Victime d'un mauvais départ, il a été relégué à l'arrière du peloton, et n'a pas été capable de le remonter.

C'est donc en cinquième place que le coureur de 41 ans a traversé la ligne d'arrivée, cinq secondes derrière le vainqueur, Timmy Hansen. Alors que sa voiture ralentissait, il a été embouti à l'arrière par le bolide d'Anton Marklund, sixième, à une vitesse avoisinant les 150 km/h.

Marklund est alors allé finir sa course dans une autre voiture, celle de Toomi Heikkinen, avant que son moteur ne prenne feu. Selon toute vraisemblance, Marklund aurait manqué de frein et n'aurait pas pu ralentir sa course.

Solberg est resté dans sa voiture pendant de longues minutes alors qu'à ses côtés, Hansen célébrait. Il a finalement été en mesure d'en sortir avec l'aide des premiers répondants avant d'embarquer dans l'ambulance. Il a été transporté à l'hôpital par mesure préventive, avant d'obtenir son congé en soirée. Finalement, il n'aurait pas subi de blessure sévère, mais les premiers rapports indiquaient qu'il souffrait de contusions au cou et au dos.

Quant à Marklund, il a rassuré ses partisans sur son compte Instagram.

«Je suis correct, avec des bleus et des muscles endoloris après l'accident avec Petter à la fin de la finale. C'est une défaillance des freins qui a causé l'accident. J'espère que le meilleur pour Petter.»

Une fin en queue de poisson

Cette finale aura été tout sauf représentative de la fin de semaine de Solberg. Celui-ci a survolé la piste trifluvienne en remportant trois des quatre manches qualificatives auxquelles il a pris part. À vrai dire, la seule vague où il n'a pas signé le temps le plus rapide des 16 pilotes est la troisième, puisqu'il a été poussé par Timur Timerzyanov dès le début de l'épreuve. Son chrono de 3 min 20,947 secondes a d'ailleurs été plus d'une demi-seconde plus rapide que celui de tous ses adversaire.

Les succès de Solberg se sont poursuivis en demi-finale, quand il a encore dominé tous ses poursuivants par près de cinq secondes. Bref, seulement la pluie sera venue à bout du Norvégien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer