Ranger quatrième en RX Lites

De son propre aveu, Andrew Ranger mise sur... (Olivier Croteau)

Agrandir

De son propre aveu, Andrew Ranger mise sur une voiture un peu moins compétitive que l'an dernier.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Andrew Ranger a pris le quatrième rang de la deuxième séance des qualifications, samedi en RX Lites, l'antichambre de la catégorie reine SuperCar en rallycross.

Les épreuves d'AMA SuperMoto ont donné place à... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

Les épreuves d'AMA SuperMoto ont donné place à quelques incidents.

Olivier Croteau

Le pilote de Roxton Pond a bon espoir de participer à la finale de dimanche, lui qui avait décroché le troisième rang en 2015 dans la même série. «Nous avons une voiture moins rapide que l'an dernier, ça paraît beaucoup dans les longues lignes droites», commentait Ranger en fin de journée.

«Les gars devront apporter des modifications sur la voiture, notamment du côté du moteur.»

Au coude à coude avec Camirand

Ranger a un week-end passablement occupé puisqu'on le verra également la semaine prochaine en NASCAR Pinty's. En plus de sa participation aux compétitions de RX Lites, il prend part aux courses des véhicules côte à côte.

Le spectacle de cette discipline est plus intéressant que celui de l'année passée, entre autres grâce à la présence de Ranger et de Marc-Antoine Camirand. Au total, sept pilotes sont inscrits en côte en côte.

Au terme des deux manches initiales des qualifications, Ranger occupe le sommet du classement, dix points devant son ami Camirand. La dernière course de la journée a été excitante, alors que Camirand a visité la valise de Ranger à quelques reprises!

La finale promet tout autant au sein de cette catégorie. «C'est une bonne bataille, j'ai rapidement pris goût au side by side», souriait Camirand, de Saint-Léonard-d'Aston, qui vivait son baptême de feu avec ce type de véhicule dans un cadre compétitif.

«J'aimerais que ça prenne encore plus d'ampleur car je pense que la série est prometteuse. Le spectacle est bon en tout cas.»

Une première pour les motos

Pour la première fois de leur histoire, les motos ont foulé le tracé du circuit trifluvien, avec deux courses de la série AMA SuperMoto dans les catégories amateur et Pro Lite.

Il a tout de même fallu un moment d'adaptation pour les pilotes, tout comme les organisateurs. En début de journée, les coureurs des trois catégories se sont retrouvés en piste et on a rapidement constaté la différence de calibre, forçant plusieurs à appuyer sur le frein.

«La plupart des gars ont trouvé que c'était la piste la plus belle et la plus rapide de l'année. Mais plusieurs amateurs ont trouvé que le premier saut était un peu haut. Un pilote a chuté et s'est fracturé le poignet», a expliqué le directeur du montage du circuit, Michel Turcotte.

Chez les amateurs, c'est le Latuquois Stéphane Dupont qui l'a emporté, avec une avance d'un tour sur tous ses adversaires sauf deux. En voilà un qui aurait dû écouter les conseils du directeur général du GP3R, Dominic Fugère, qui lui suggérait fortement de s'inscrire dans la catégorie plus relevée!

Chez les Pros Open, c'est Dustin Hoffman - non, pas l'acteur - qui a remporté la course en fin d'après-midi, alors que Cameron Welsh a fait de même en Pro Lites.

Horaire chargé dimanche

La journée de dimanche s'annonce chargée au parc de l'Exposition. Les finales de rallycross, de RX Lites, de l'AMA SuperMoto, de Formula Drift Canada ainsi que de côte à côte sont toutes à l'horaire. Le site ouvrira ses portes au public dès 8h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer