Rallycross: «Ça va prendre plus de Québécois»

La parade des voitures de rallycross au centre-ville... (Stéphane Lessard)

Agrandir

La parade des voitures de rallycross au centre-ville a permis à des centaines de personnes de voir de près ces puissants bolides.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les voitures de rallycross, les motos de la série américaine AMA ainsi que les motocross ont animé avec aplomb le centre-ville et le parc portuaire de Trois-Rivières, vendredi, lançant officiellement les festivités du 47e GP3R, quelques heures avant le début des courses.

Pour une troisième année consécutive, les pilotes ont distribué les autographes et rencontré les amateurs, qui pouvaient circuler entre les bolides qu'on retrouvera au parc de l'Exposition à compter de samedi, dans le cadre des compétitions.

«On ne regrette pas le retour de la parade et des autres activités au centre-ville, ça met beaucoup de vie», témoignait le président du Grand Prix, Joël Saint-Pierre, pendant qu'on présentait les têtes d'affiche du week-end et un impressionnant spectacle de style libre mettant en vedette les adeptes de motocross. Des centaines de personnes conquises ont contemplé les acrobaties en enchaînant les «ohh!» et les «ahh!».

Les épreuves du Championnat mondial de rallycross sont télédiffusées dans 150 pays et les images de Trois-Rivières passeront en boucle pendant le reportage sur la manche canadienne. On comprend mieux pourquoi le GP3R tient absolument à confirmer une nouvelle entente de trois ans avec la firme IMG, qui régit les activités du rallycross.

«C'est un succès ce soir, mais il reste à voir si ce sera aussi un succès financier», mentionne Saint-Pierre, ajoutant que les discussions sont déjà amorcées afin de revoir les puissants bolides en Mauricie en 2017. L'organisation trifluvienne exigera cependant certaines conditions.

«Ça va prendre plus de Québécois, tranche le président. Les spectateurs veulent suivre les Patrick Carpentier, Alex Tagliani et Louis-Philippe Dumoulin dans la grosse catégorie et nous aussi. On négocie pour un retour jusqu'en 2019 et ça fait partie de nos exigences. Il faut s'assurer d'attirer plus de pilotes locaux. Ils parviennent à les avoir dans leurs courses en Europe, je ne vois pas pourquoi ce serait le contraire ici. En plus, les gars du Québec, ils nous aident à couvrir les frais! Ils attirent les gens.»

Car il n'y a aucun doute pour Saint-Pierre que malgré la hausse de popularité du rallycross, l'épreuve reine de son festival demeure la course de NASCAR, prévue pour le dimanche 14 août. 

«Si on veut égaliser les deux courses principales, les amateurs doivent s'identifier à du monde qu'ils connaissent en rallycross.»

Pas de chance pour Boisvert-Bellemare

Avant la démonstration de motocross, les pilotes de Trois-Rivières Tomy Boisvert-Bellemare et Martin Langlois ont offert un véritable show de boucane aux amateurs de dérapage contrôlé ainsi qu'aux passants qui, pour certains, se dirigeaient vers l'Amphithéâtre Cogeco.

Malheureusement pour lui, Boisvert-Bellemare n'a pu compléter son numéro avec son pote Langlois en raison d'un problème de différentiel. Bon joueur, Dany Bernier (Babu) lui a permis de piloter sa voiture pour qu'il ait au moins la chance de se produire devant le public.

«C'était une belle occasion de montrer ce qu'on peut faire avec nos véhicules, souriait Langlois. Nous commençons à être plus connus. On a eu du plaisir ce soir, mais dès samedi, on passe aux choses sérieuses sur la vraie piste!»

Conseiller légal en sports et divertissements chez IMG, James Taylor vivait son premier festival GP3R.

«Je suis content de constater que nos pilotes, même les Européens, sont de plus en plus populaires ici. Nous avons des plans d'expansion pour les années à venir, dont aux États-Unis, et on espère garder la manche canadienne.»

Le grand patron du Championnat mondial de rallycross, Paul Bellamy, était absent vendredi, mais devrait arriver en ville samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer