Deux locaux succèdent au champion mondial

Tomy Boisvert-Bellemare et Martin Langlois ont tour à... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Tomy Boisvert-Bellemare et Martin Langlois ont tour à tour connu leur moment de gloire en Formula Drift Canada dans la dernière année. Vendredi au parc portuaire, les deux pilotes locaux participeront à un spectacle de dérapage contrôlé devant des centaines de personnes.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le GP3R a accueilli ces deux dernières années le champion mondial de drift Vaughn Gittin Jr. Ses démonstrations de dérapage contrôlé au parc portuaire mettaient la table au week-end de sports extrêmes propres au rallycross ainsi qu'aux séries satellites. Toutefois, en 2016, celui que l'on surnomme JR laissera toute la place à deux pilotes locaux.

Quand Tomy Boisvert-Bellemare et Martin Langlois ont été approchés par la direction du Grand Prix pour animer le spectacle il y a deux semaines, ils ont répondu oui sur le champ! Après tout, il y a une certaine fierté à succéder à une vedette internationale d'une discipline que l'on pratique.

«On va réaliser un rêve et on promet que ce sera plus intéressant que le spectacle de Gittin Jr», sourit Langlois, 31 ans, vainqueur récemment à l'Autodrome Saint-Eustache en Formula Drift Canada, une série de plus en plus prisée par les amateurs de sensations fortes et de dérapage contrôlé.

Les deux amis avaient participé à la première étape de drift présentée dans les rues de Trois-Rivières en 2015, mais cette fois-ci, ils bénéficieront d'une meilleure vitrine puisqu'ils seront les têtes d'affiche d'un spectacle auquel s'ajoutera Dany Bernier (Babu).

Chaque année, des centaines de personnes assistent à la démonstration de drift. «À part nos amis et les commanditaires, les gens n'ont pas souvent la chance de nous voir rouler parce que les courses se tiennent loin de Trois-Rivières. C'est une belle opportunité de montrer ce qu'on peut faire en drift», indique Boisvert-Bellemare, 28 ans, qui s'est fait un nom en septembre dernier en prenant la deuxième place d'une épreuve du Championnat mondial. Des milliers de personnes avaient été témoins de cet exploit, encore à Saint-Eustache.

Sans trop en dévoiler sur les numéros qu'ils préparent, Langlois et Boisvert-Bellemare se produiront parfois en tandem vendredi. Il devrait y avoir beaucoup de boucane, les deux comparses ayant chacun quatre pneus à brûler!

«Si tu ne connais pas ton coéquipier, ça peut devenir dangereux. Mais Martin et moi, on se côtoie depuis très longtemps. Ça améliore nos chances de succès et ça donne quelque chose de plus spectaculaire au bout du compte. On va improviser une démo et je peux vous dire que tout ce que Gittin Jr faisait l'an dernier, on est capable de l'accoter!»

Reste que la formule est nouvelle pour les Trifluviens. «Nous ne sommes pas habitués de manoeuvrer sur un espace aussi restreint que le petit rectangle du parc portuaire, admet Boisvert-Bellemare. S'énerver sur une piste de course, on connaît ça, mais au parc, ça va représenter un nouveau défi. De toute façon, on est là pour le plaisir.»

Quant à Vaughn Gittin Jr, il sera dans la région de Seattle en fin de semaine. C'est donc dire qu'il ratera aussi les épreuves de la quatrième manche en Formula Drift Canada, samedi et dimanche.

Des courses dans lesquelles Martin Langlois espère encore faire mieux cette année, lui qui avait pris le deuxième rang en 2015, à la surprise générale. Une vingtaine de voitures devraient d'ailleurs concourir dans cette portion de la programmation.

«Nous gardons d'excellents souvenirs de l'an passé, autant Tomy que moi. On avait effectué deux très bonnes courses et contre toute attente, j'avais réussi à monter sur le podium! Mais la piste a changé, on va devoir s'adapter.»

Après cinq manches dispersées sur deux jours, la finale de la Formula Drift Canada se déroulera vers 17 h 40, dimanche, soit après celle du rallycross. Il s'agira d'ailleurs de la dernière course à l'horaire de la première fin de semaine d'activités au GP3R.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer