Le GP3R et les Diablos s'unissent

Le partenariat a été dévoilé en présence de... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le partenariat a été dévoilé en présence de Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Carrie-Ann Auger, membre de l'équipe de basketball féminin des Diablos, et Félix-Antoine Martin, président de la Corporation des Diablos.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le Grand Prix de Trois-Rivières pourra miser sur un vent de jeunesse parmi sa flotte de bénévoles pour sa 47e édition.

Grâce à un partenariat avec la Corporation des Diablos du Cégep de Trois-Rivières, ce sont une cinquantaine d'étudiants-athlètes qui se joindront à une équipe déjà bien garnie. En échange, le grand manitou du GP3R a accepté la présidence d'honneur du Défi aux entreprises.

Peu friand des présidences d'honneur purement honorifiques, Dominic Fugère n'a pas tardé à tendre une perche à la Corporation lorsqu'il a été approché pour prêter son nom à l'activité de financement afin d'attacher une collaboration. Depuis, Fugère s'est également inscrit comme participant au Défi.

«Ça faisait un petit bout de temps que je cherchais à associer les Diablos au Grand Prix. Dès qu'ils m'ont contacté, j'ai saisi l'occasion», explique Fugère.

Ainsi, pendant le GP3R, les étudiants-athlètes seront appelés à agir comme agent de sécurité, serveur, placiers et valets dans le stationnement.

Pour le DG de l'événement, il s'agit du même coup d'un retour aux sources puisqu'il a défendu les couleurs de l'équipe de football des Diablos en 1990. Une appartenance dont il est très fier. «C'est comme quand un concombre devient un cornichon. T'as beau le rincer tant que tu veux, ça va demeurer un cornichon!», a-t-il imagé, à sa façon, son allégeance aux Rouges.

Président de la Corporation, Félix-Antoine Martin était aussi ravi de la visibilité que ce partenariat apporterait aux Diablos. «Ça permet aussi aux gens de s'identifier aux Diablos et de développer un sentiment d'appartenance», mentionne celui qui a déjà participé à un partenariat du genre dans les années 90 alors que les joueurs des Diablos participaient à la vente de bière au GP3R.

Par ailleurs, Dominic Fugère a également offert un coup de main à la Corporation afin de dénicher quelques partenaires financiers.

Quant à la 8e édition du Défi aux entreprises de la Corporation des Diablos de Trois-Rivières, qui représente plus de 50 % du financement annuel, elle aura lieu le 1er octobre au Cégep trifluvien. Les organisateurs attendent jusqu'à 36 équipes de six personnes.

Ford passera son tour

Le Grand Prix de Trois-Rivières devra faire une croix sur son espoir de voir le géant automobile Ford devenir le manufacturier officiel de son événement.

En février, le directeur général Dominic Fugère et le maire Yves Lévesque avaient participé à une rencontre au sommet, à Detroit, avec Henry Ford III, l'arrière-arrière-petit-fils du fondateur de la célèbre compagnie.

Malgré une rencontre fort constructive avec les représentants de Ford Performance, aux États-Unis, le grand manitou du GP3R a finalement reçu une réponse négative... de Ford Canada. «Après notre réunion, il semblait y avoir un grand intérêt avec les gens de Ford Performance. Mais chez Ford Canada, on nous a expliqué que ça ne cadrait pas avec leur stratégie», a commenté Fugère.

«Nous sommes déçus, évidemment, mais la porte demeure ouverte à tous les manufacturiers d'envergure. Plusieurs nous font présentement confiance à petite échelle. Ça prouve donc que notre produit fonctionne bien et que c'est la stratégie de Ford Canada qui ne cadrait pas.»

Une éventuelle commandite de Ford aurait fort possiblement supplanté celle du plus important partenaire actuel, Monster Energy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer