Le GP3R en voie de gagner son pari

Les organisateurs dressent un bilan provisoire positif pour... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Les organisateurs dressent un bilan provisoire positif pour la première édition du Grand Prix de Trois-Rivièrs tenue sur deux fins de semaine.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Le Grand Prix de Trois-Rivières a pris fin samedi sous un chaud soleil et un peu de boucane.

Même s'il y a eu moins de monde... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Même s'il y a eu moins de monde cette fin de semaine, la foule paraissait plus bruyante et impliquée dans les courses.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Après une dizaine de jours de festivités réparties sur deux fins de semaine, l'avenue Gilles-Villeneuve, transformée en piste de course, a dit au revoir aux dispendieux et puissants bolides du Championnat mondial de rallycross.

Pendant que les équipes européenes s'affairaient à regagner Montréal, le président Joël St-Pierre et son directeur général Dominic Fugère traçaient le dernier bilan provisoire de cette 46e édition.

Non, il n'y a pas eu autant d'amateurs pour le rallycross que pour la série reine de NASCAR Canada, présentée dans les rues de la ville il y a huit jours. On espérait attirer au moins 60 % de la foule de la première fin de semaine, mais à vue d'oeil samedi, ça ne semblait pas le cas.

Qu'à cela ne tienne, l'action n'a pas manqué et les spectateurs réunis au parc de l'Exposition retiendront que les disciplines automobiles plus extrêmes peuvent opérer à Trois-Rivières.

La foule paraissait plus bruyante et impliquée dans les courses. Si les gradins des estrades principales n'ont pas accueilli le nombre de spectateurs escompté, on retrouvait en revanche plusieurs centaines de personnes tout près des enclos, le long du circuit.

«On a quand même noté une grande affluence à l'admission générale, du moins pour une grande première sur deux fins de semaine. Nous aurions difficilement pu demander une plus belle journée pour aller aux courses que samedi», témoignait Dominic Fugère, persuadé que Trois-Rivières devient dorénavant une carte postale du rallycross mondial.

«Nous misons enfin sur un vrai circuit avec l'Hippodrome 3R et la portion asphaltée. L'an dernier, on a tenté d'en tracer un. Cette fois-ci, nous avons réussi.»

Reste à voir si la compétition à venir, en 2016, gardera le même format, c'est-à-dire des courses le vendredi et le samedi.

«Nous allons peut-être jouer sur les deux jours de la fin de semaine.»

Ça implique la possibilité de réaligner l'horaire samedi et dimanche, histoire de rallier davantage d'amateurs.

«Les réseaux de télévision européens nous ont forcés à devancer notre course de 30 minutes il y a quelques semaines. À l'avenir, on pourrait plancher sur une épreuve finale à 14 h, heure du Québec. Ça nous permettrait d'entrer dans les foyers à Londres et à Paris en milieu de soirée, donc aux heures de grande écoute.»

Bénévoles et hot dogs

Joël St-Pierre était un homme comblé samedi. Il a eu l'occasion de célébrer dignement son anniversaire de naissance et ses 10 ans à la tête du conseil d'administration du GP3R.

Pour lui, le succès du Grand Prix, ça se calculait en hot dogs!

«Lors de notre soirée pour les bénévoles au match des Aigles mardi dernier, on a préparé 1000 hot dogs! Nous en avons donné 700 autres [vendredi] pour le dîner des retrouvailles. Ça en dit beaucoup sur l'implication de tout notre monde.»

Selon lui, il y avait entre 450 et 500 bénévoles pour le deuxième volet des courses. Ils devaient être environ 800 à offrir de leur temps pour la fin de semaine initiale.

«On croyait que ce serait difficile de recruter notre monde car au départ, la moitié d'entre eux semblait contre l'idée de faire deux week-ends. Au contraire, ils ont répondu à l'appel et on les remercie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer